• Les cloches

     

    clocher-de-campagne.jpg

     

     

    Les cloches sonnent
    Souvenir d’anciens rites
    Et je revois ces enfançons qui sautent et sautent à tour de rôle
    Enveloppés de robes blanches dont les ceintures volent
    Suspendus aux deux cordes des cloches qui résonnent
    À la volée
    À corps perdu

     

    La journée fut si belle
    Et si douce aujourd’hui
    Sous le soleil timide et les pâles nuages
    A peine trop humide et les champs trop boueux
    Pour y pouvoir marcher
    J’ai ramassé des feuilles à peine dégelées
    Préparé des décors installé un sapin
    Ces rites qui demeurent

     

    Mais le cœur lui aussi
    Résonne à la volée
    L’amour est toujours là il vibre suspendu
    A la corde lumineuse du ciel
    Et aux fils innombrables de la terre
    Étincelants de vie

     

    Ah ! que les cloches longuement sonnent
    Que jamais on ne les oublie
    Que toujours elles demeurent aux clochers des églises
    À ceux des cathédrales ou des humbles chapelles
    Leur harmonie nous porte
    Leur timbre chaud relie et réunit
    Elles sont nos racines
    Faisaient vivre nos mères et rythmaient leurs travaux
    À vêpres ou complies
    Angélus ou matines

     

     

    Cloche

     
     

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Décembre 2010 à 12:00
    héhé, pas à 18h tout de même!!! jchu pas une poule!!!


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :