• Leçons particulières


        Comme il n'est pas permis de recopier des pages entières d'un livre, je note ici quelques simples citations de ce dernier livre d'Hélène Grimaud qui fait mes délices (Robert Laffont, 2005).

     

    Leçons particulières

     
     
     
     
        "Il y a quelque chose de sorcier chez les petites filles : cette façon d'être feuille et fleur, ce frémissement à la vie. On les sent si proches du secret qu'on les sait complices avec la mort, elles l'invitent dans leur voile de communiantes, leurs dînettes de cérémonie et l'ourlet de leurs robes." (p.92)

           "Etre libre, c'est faire du corps une puissance qui ne se réduit pas à son organisme, c'est faire de la pensée une puissance qui ne se réduit pas à la seule conscience. Appelons la pensée l'âme et concluons : l'âme doit vivre avec le corps et le corps avec l'âme ; autant dire, l'âme doit vivre la vie, sa vie, ici et maintenant, comme le corps doit vivre l'âme, son âme, ici et maintenant.
        "J'ai eu la grande prétention de vous suggérer d'expérimenter la musique. Peut-être ces petites précisions (...) vous éclaireront-elles sur ce que j'entendais par là, et au-delà du fait, que bien évidemment, expérimenter la musique, c'est d'abord (...) que vous deveniez la vie continuée de la musique." (p.80)

        "Et si, ces dernières années, je m'étais limitée à n'être le médium que de la musique ? (...) Et si j'avais sacrifié trop de ma liberté - mais sur quel autel - et qu'alors, les ailes rognées, elle ne permette plus ni à mon âme de vivre ma vie, ni à mon corps de vivre son âme." (p.99-100)
     

           "Rien n'est jamais acquis, rien ne nous est dû, et plus la relation avec l'autre est une relation rare - et quelle merveille, quelle rareté, quel privilège que cette relation avec le loup -, plus elle est fragile, incontrôlable.
         "J'ai appris à garder la plus grande vigilance, à être intensément, de toutes mes fibres, de tous mes neurones, dans la relation du moment, comme si elle pouvait m'échapper à tout instant. Et ce qui vaut avec les loups vaut avec la musique."(p.114)

        "L'amour est partout où est l'art. L'art déploie l'amour. (...) L'art tutoie l'âme car c'est à l'âme qu'il s'adresse."(p.139)
     
     

    Leçons particulières

     
            

  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Janvier 2006 à 12:00
    merci de ton com. C'est la photo du poète que tu as mis sur ton site. elle est magnifique ! clem


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :