• Le Temple du Soleil

       
          Hector Berlioz, en tant que commentateur au Journal des Débats (ici) sur la question du Théâtre Lyrique, plaisantait en 1863 autour d'une représentation d'Ondine (un opéra-féerie tombé totalement dans l'oubli) en évoquant l'adage latin sans doute issu du stoïcisme : "Oportet Pati" ("il faut souffrir") ; il le rapprochait d'une mauvaise traduction des moines bon vivants ("qu'on apporte le pâté !") pour terminer sur l'obsession du compositeur, un certain Semet n'ayant "semé" aucune postérité mais comptant sur la renommée d'autrui pour asseoir la sienne : "Il nous faut Patti !! "  En effet, Adelina Patti était la cantatrice la plus renommée de l'époque - la Callas de ce siècle - et à elle seule elle aurait pu faire salle comble.

         Cependant, si vous entrez en initiation, ce n'est pas souffrir qu'il faut, mais mourir ! Tintin nous en apporte la preuve lorsqu'il cherche à pénétrer dans le sanctuaire suprême : le Temple du Soleil...

      

    Le Temple du Soleil

     

           Pour pénétrer dans le Saint des Saints, il doit faire confiance à un enfant, dont personne n'est vraiment sûr, et traverser des kilomètres et des kilomètres, des jours et des nuits de jungle et de montagnes remplies de pièges mortels.

     

    Le Temple du Soleil

     

          Et ce, même dans les conditions les plus difficiles.

     

    Le Temple du Soleil

     

         Et même lorsque son "alter ego", le capitaine Haddock, peste plus que jamais contre les conditions de la traversée (que cependant il assume...)

     

    Le Temple du Soleil

     

         Lorsque tout espoir d'approcher le sanctuaire semble perdu, il tente encore l'impossible, s'effaçant d'abord devant les autres.

     

    Le Temple du Soleil

     

         Si bien que l'inévitable se produit....

     

    Le Temple du Soleil

     

          Tintin disparaît... Englouti... Noyé sous la cascade.

     

    Le Temple du Soleil

     

          Ses amis accablés le croient réellement mort.

           C'est alors qu'il découvre l'entrée secrète du lieu auquel il aspirait !!

     

    Le Temple du Soleil

     

          C'est par les entrailles de la terre, comme par une seconde naissance qu'il va pénétrer jusqu'au coeur même du Temple du Soleil : en pleine salle du Trône !

     

    Le Temple du Soleil

     

    Le Temple du Soleil

     

        Toute aventure demandant un dépassement de soi illustre ce processus, mais c'est bien dans cet album, l'un des meilleurs qu'ait réalisés Hergé, que l'on en voit la meilleure évocation... 

     

          NB : vous excuserez la qualité très variable des illustrations, qui sont toutes issues du net.

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Février 2015 à 16:53

    Bonsoir Aloysia,

    Cette histoire de Tintin a l'air bien passionnante. En effet il faut beaucoup d'efforts avant de trouver le passage pour trouver la salle du trône ! C'est comme pour nous dans notre vie, nous devons vivre du mieux possible pour mériter ... le ciel. Bises et bonne soirée âmie

    2
    Mercredi 18 Février 2015 à 17:52

    Je vais aller visiter ton blog. Bisous, Danaé !

    3
    Mercredi 18 Février 2015 à 20:01

    J'ai lu avec attention 

    Bonne soirée 

    4
    Mercredi 18 Février 2015 à 21:04

    Merci, Rose, de cette attention précieuse ! 

    5
    Jeudi 19 Février 2015 à 08:54

    Bonjour

    J'ai toujours aimé les aventures de Tintin.

    C'est bien vrai qu'il faut se dépasser pour arriver à quelque chose!

    Pour en revenir au pigeon voyageur, le vrai pigeon voyageur s'est éteint il y a plusieurs années déjà. Ce que les gens appellent aujourd'hui pigeon voyageur est en fait le pigeon biset, donc une autre espèce.

    Bonne fin de semaine et bon week-end!

    Bisous

    6
    Jeudi 19 Février 2015 à 09:41

    arf   Quel dommage pour ce pigeon ! Bises, Wolfe ! 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :