• Le Soi

     

    Le Soi

     

     

    Seul existe le Soi unique.
    Un silence invariable, immuable.
    Il n'est pas dans l'attente.
    Et Il n'est pas en contemplation.
    Il ne réfléchit pas.
    Il ne se questionne pas.
    Il ne se repose pas.
    Tout cela pourrait être perçu
    comme autant de modes du mental lui-même.
    Qu'est-ce que c'est, ce qui n'est pas en prise ?
    Ce n'est pas un état.
    Ce n'est pas entre un état et l'autre.
    Ce n'est pas l'intervalle entre les pensées.
    Ce n'est pas un intervalle.
    Ce ne peut être ni fait, ni défait.
    Pour Lui-même, il n'existe rien de tel qu'une pratique.
    Rien de tel que des êtres qui Le contemplent, méditent sur Lui ou L'atteignent.
    Caché, pourtant rien ne peut Le cacher.
    Révélé, pourtant rien ne peut Le voir.
    Se connaissant Lui-même, pourtant Il ne possède aucun savoir.
    Réalisé par Lui-même, pourtant Il est dépourvu de mental.
    Se bénissant Lui-même, pourtant Il est au-delà de la dualité.
    Il est, pourtant Il est au-delà de l'être.
    Insondable, imprenable, insaisissable.
    Qui ou qu'est-ce qui est là ?
    Au-delà du péché et au-delà de la vertu.
    Il annonce Sa présence dans le corps par la sensation "je suis".
    Mais Il est au-delà du "je" et au-delà du corps.
    Insaisissable, et pourtant l'attention et le pur intellect
    peuvent Le reconnaître et En prendre conscience.
    Il se révèle, mais Lui-même ne révèle rien.
    En reconnaissant Son absolue omniprésence, la joie emplit le Cœur.
    L'intelligence danse.
    La paix est très heureuse.
    Les univers se prosternent,
    et pourtant ils ne peuvent pas voir leur Seigneur.

    ~ Mooji

     

    Tart Zen - 0 - Le Mat

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Septembre à 04:49

    Quel bonheur de te lire 

    Je te souhaite une agréable journée 

    _DSC0509

      • Mercredi 13 Septembre à 10:01

        Merci, Rose. Déjà des potirons ? Oui, j'en ai  vu des champs entiers en Provence !

    2
    Mercredi 13 Septembre à 09:27
    Daniel

    Mais alors, le soi n'est rien du tout? Ou alors il est la totalité ?

      • Mercredi 13 Septembre à 10:00

        Le Soi est au-delà du Rien et du Tout ; il est reflété dans le Tout et découvert dans le Rien.

    3
    Mercredi 13 Septembre à 16:47

      Un peu trop ardu pour moi !

    Bisous

      • Mercredi 13 Septembre à 17:30

        Le Soi est ardu pour le moi ! money   Mais en ce qui te concerne tu sais ce qu'il en est...

    4
    Mercredi 13 Septembre à 17:20
    durgalola

    merci pour ta visite ; jolie photo avec du bleu alors que sur mes carreaux, plein de grosses gouttes de pluie... à bientôt. Bises

      • Mercredi 13 Septembre à 17:31

        Oui, vous avez la grosse pluie qu'il nous faudrait bien... 

    5
    Mercredi 13 Septembre à 18:50

    Bonsoir Aloysia

    Les photos proposées sur mon blog sont toujours de moi et du moment relaté ce qui fait que la pleine lune qui me fascine peut se retrouver plusieurs fois.

    Je vois le moi individuellement et le soi dans l'immensité

    Donc le moi dit après ces moments intenses à besoin de calme 

    Le soi est tout simplement

    Bonne soirée

    Bisous 

      • Mercredi 13 Septembre à 21:06

        Alors Océanique, quelle merveille que cette photo de lune que tu nous as offerte ! 

        Bises individuelles dans la splendeur du Soi.

    6
    gazou
    Mercredi 13 Septembre à 21:53

    J'aime bien l'illustration mais le texte est pour moi un peu hermétique...Bonne soirée Aloysia

      • Mercredi 13 Septembre à 22:11

        Je comprends. C'est comme de vouloir saisir une savonnette ronde trempée... wink2

    7
    Jeudi 14 Septembre à 20:39
    durgalola

    cet été, j'ai fait l' expérience, de vivre dans l'instant, presque à vide, sans passion, sans mental. Comme être en suspension dans le mouvement du temps, de l'espace, sans nom. Etais-je femme ? retraitée ? mère ? juste respirante. 

    Bises 

      • Jeudi 14 Septembre à 21:11

        Bravo. C'est vraiment ce qu'il faut faire... sarcastic

    8
    Vendredi 15 Septembre à 13:54

    Etre soi tout simplement...

    Mais pas si facile car on doit composer avec les autres...

    Bises Aloysia

      • Vendredi 15 Septembre à 14:50

        Quand on découvre le Soi profond, après un travail méthodique de déconditionnement, être Soi ne dépend plus de rien, car ce que l'on imaginait être "autre" est encore le Soi ! L'Être réalisé,  quand il s'exprime, exprime toujours exactement ce qu'il faut là où il faut et quand il faut - sans avoir besoin de la moindre réflexion.
        Mais jusque là, tout ce qu'on appelle "autres" vous renvoie fidèlement ce que vous n'avez pas compris ou suffisamment déconditionné en vous-même.

    9
    Vendredi 15 Septembre à 20:55
    durgalola

    il s'agit d'une vache auvergnate dans ma Lorraine à 15 km de chez moi  ; j'ai été bien surprise en la voyant (elles étaient moins de 10) et en plus avec les cornes ... bises 

      • Vendredi 15 Septembre à 21:09

        En effet !

    10
    Samedi 16 Septembre à 07:30

    Que cherche tu chez Mooji ? Qu'as-tu trouvé ? Je préfère te lire, toi !

    BA

     

      • Samedi 16 Septembre à 09:46

        Merci Binh An ! Ce que Mooji transmet,  que j'ai récupéré chez Milko, je le transmets à mon tour...

    11
    Dimanche 17 Septembre à 00:42

    Le soi... "en soi" n'existe pas, mais en lui se réfléchit tout ce qui existe. 

    C'est l'éternel paradoxe.

      • Dimanche 17 Septembre à 09:45

        Jolie formule... wink2 Non, il n'ex- iste pas puisqu'il EST.

        A ce propos me revient la formule de Sartre : "l'existence précède l'essence"... C'est vrai uniquement pour notre mental, notre intellect, qui constatent d'abord leur existence ("je pense,donc...") avant de remonter jusqu'à l'essence ("je suis !").

        Cependant l'essence était bien forcément présente avant ce constat.

    12
    Dimanche 17 Septembre à 20:49
    durgalola

    j'ai bien ri en lisant la première partie de ton commentaire tongue je t'explique, regard pénétrant, les deux mars ce sont les jumeaux Ludovic et Victor, et la Vénus la petite Anaïa.

    J'aime la diversité de s'exprimer de chacun, une facette de la vie mille diamants. Bises et très bonne soirée.

      • Dimanche 17 Septembre à 22:25

        smile En effet il fallait le savoir ! Merci de me l'avoir expliqué, et je vois maintenant le bonheur resplendir dans ton coeur !

        Il est vrai que nous exprimons tous ce que nous sommes à un instant T ce qui crée une merveilleuse diversité.

    13
    Jeudi 21 Septembre à 19:11

    Bonsoir Aloysia,

    Insaisissable Soi, dont on sent bien qu'il est plus qu'un être délimité dans le temps et dans l'espace, mais que l'on ne peut tout de même définir à partir de notre dimension en 3D. Parce qu'au-delà du Soi, existe aussi son contenant, lequel lui même est contenu en lui. Du moins est-ce ainsi  que je le perçois.

    Très intéressante réflexion, Aloysia. Merci pour cette belle opportunité d'échange.

    Bonne soirée.

    Amicalement,

    Sérénita

      • Jeudi 21 Septembre à 20:57

        C'est si beau ce que dit Mooji ; il n'y a pas à réfléchir, juste à écouter... Pourquoi chercher à définir ce qui ne se définit pas ?!...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :