• Le Petit Poisson d'Or - 6/7

     

         Sixième volet du conte commencé ici et dont j'ai résumé le début .

         Au 5e épisode le petit poisson m'envoie chercher mes réponses ailleurs, ou du moins sans son aide.

     

    Le Petit Poisson d'Or 6/7

     

           Je fermai les yeux.

         Je ne ressentais plus l’amertume de mes récentes mésaventures. Au contraire, les expériences que je venais de traverser me paraissaient étrangement futiles. Je découvris notamment que tout ce qui avait précédé ces instants s’était comme évanoui, me semblait n’avoir jamais existé ; et qu’il était clair pour moi que plus rien ne pouvait m’advenir, si ce n’est la réponse tant attendue à mon unique préoccupation, à la seule question que je me posais : d’où provient la lumière dont rayonne le petit poisson ?

           C’est alors qu’une impression bizarre me traversa.

         Je me souvins de ma plongée sous la rivière… Bien sûr j’avais été surprise, effrayée ; j’avais senti le contact de l’eau et perçu l’opacité du milieu aquatique. Mais… à aucun moment je n’avais cessé de respirer ! Oui, vraiment, il me semblait bien que j’avais respiré sous l’eau, toujours aussi tranquillement, comme si rien ne se passait !

           Mais alors, n’étais-je pas en train de rêver ?  N’est-ce pas dans les rêves en effet que l’on traverse sans effort tous les milieux quels qu’ils soient ?...

         Qu’étais-je donc ? Un être humain ou un poisson ? Et quel était cet univers dans lequel je pensais évoluer, si je rêvais ?

           Mes yeux se rouvrirent. C’était plus fort que moi. Un besoin de contrôle, de vérification : où étais-je ?...

          Si le halo lumineux environnant le poisson m’avait surprise, je considérais cependant comme naturelle la lumière dorée présente alentour. Je ne remettais pas non plus en doute la présence du soleil dans le ciel, en ayant pris évidemment l’habitude… Mais que se passerait-il si ce que je voyais n’était qu'une simple projection de ma pensée, c’est-à-dire un rêve ? Cela expliquerait le fait que j’aie entendu l’animal me parler alors que selon lui il n’avait jamais proféré mot !

         Mon cœur battait encore intensément de l’émotion suscitée par ses propos et cela, c’était bien réel. En effet ceux-ci n’avaient jamais été pour me flatter, ne faisant que détruire mes certitudes ! Quel sens pouvaient-ils donc avoir ? Que devais-je en comprendre ?

          Peu à peu certains me revenaient à l’esprit : « Celui qui m’a déposé là… » et « Qui es-tu, toi-même ?! » Si le petit poisson avait été « posé » là, d’où venait-il ?...  Et moi-même, d’où pouvais-je provenir et où allais-je ?

          Je regardai de nouveau les eaux, d’un regard différent. Leur surface étale, dont le courant était paisible, miroitait en renvoyant l’image du paysage impassible et silencieux. C’est en elles que se trouvait la vie, j’en étais maintenant certaine. Une vie plus secrète où pénétrait le Souffle sans le moindre obstacle.

     Le Petit Poisson d'Or 6/7

     

    ***

    (à suivre)

     

     


  • Commentaires

    1
    jamadrou
    Lundi 29 Février 2016 à 09:44

    Texte Magnifique, divin et poétique à souhait!

      • Lundi 29 Février 2016 à 10:34

        Merci Jamadrou.

    2
    Lundi 29 Février 2016 à 10:07

    Bonjour Aloysia,

    Ton récit me plaît bien et il suggère que quelquefois on n'arrive pas à discerner le rêve de la réalité !

    C'est pourquoi, je vois où tu veux en venir et arriver à se poser la question :

    "notre vie que l'on croît réelle, est-elle un rêve ou une réalité ???

     C'est là que l'on retrouve les théories de certains Maîtres qui affirment qu'elle est un rêve auquel il ne faut nullement s'accrocher .................

      • Lundi 29 Février 2016 à 10:35

        wink2  Oui, ma chère Danaé... Il y a dans le tarot des Dakinis une lame  qui représente le fond des mers et qui s'intitule "plongée profonde"... Elle représente la nécessité de "plonger en soi"!

    3
    Lundi 29 Février 2016 à 15:17
    Sabine la pèlerine

    Je viens de lire les deux derniers épisodes ....

    Ton texte est sublime de spiritualité ..........

    La magie est là où notre oeil a su lire ou rêver ...

    C'est en nous qu'il faut aller puiser les choses. Quelqu'un d'autre, au même endroit, ne verrait peut-être pas la lumière qui émane du petit poisson ....

    BISOU : sabine.

      • Lundi 29 Février 2016 à 15:55

        Merci Sabine... A te lire, je crois qu'il y aura bientôt plus qu'un poisson d'or dans ma rivière : cela va devenir un fleuve constellé de présences lumineuses ! Je savais bien qu'il ne fallait pas chercher "ailleurs" : un seul petit poisson d'or se multiplie à l'infini ... !

    4
    Evy
    Lundi 29 Février 2016 à 16:28

    Quelquefois on n'arrive pas à discerner le rêve de la réalité ! merci pour ce partage bonne fin de journée bisous

      • Lundi 29 Février 2016 à 18:58

        ... Et pourtant il faudrait bien finir par y parvenir ! Bises, Evy.

    5
    Lundi 29 Février 2016 à 20:34

    ne dit-on pas que la vie vient de l'eau ? ne sommes nous pas venus d'une eau maternelle ? notre corps est composé à majorité d'eau ; et si tu devenais toi même poisson d'or, nageant librement et sereinement. 

    Bises et douce soirée

      • Lundi 29 Février 2016 à 20:56

        sarcastic   En effet, Durgalola, cela semble être une option séduisante.

    6
    Mardi 1er Mars 2016 à 09:25
    Daniel

    La vie peut être une grand illusion, surtout si on la vit de l'extérieur.

      • Mardi 1er Mars 2016 à 10:08

        Il ne faut pas se tromper de ... sens !! Bises, Daniel.

    7
    Dimanche 15 Mai 2016 à 10:49

    C'est bien notre propre énergie et notre regard vers les êtres et les choses qui font apparaître toutes les lueurs de ce qui nous entoure ....Elles existent bien, mais les plus invisibles d'entre elles sont les plus merveilleuses et ne se montrent qu'aux âmes accueillantes !

    Un pur régal que ce conte ...............!!!   Je poursuis .............

      • Dimanche 15 Mai 2016 à 11:08

        Ainsi mon conte laisse transparaître son message ? !...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :