• Le dernier chef d'oeuvre de Lydie

     

    (Suite de l'article précédent).

     

    Obseques-de-Lydie-1905.jpg

         D'après les témoignages d'un de ses amis d'Angoulême qui l'a visitée à l'hôpital quelques jours avant sa mort, et de sa soeur cadette, la décision qu'avait prise Lydie d'en finir était irrévocable.

         Les accusations que nous avons donc été tentés de porter contre l'hôpital qui l'a laissée sortir dans la grande détresse morale où elle se trouvait sont finalement infirmées par le fait que, d'une part elle y est tout de même restée un mois sous traitement, et ensuite, que tous les témoins savent que rien de ce que l'on pouvait faire ou dire n'aurait réussi à la détourner de son but ultime ; tout juste éventuellement à le retarder de quelques jours, mais rien de plus.

          Et finalement la grande réussite de Lydie, ce fut de rassembler tous ceux qui, à travers les épreuves de la vie, s'étaient jusque là boudé ou s'évitaient, nourrissant rancunes et incompréhensions. Soudain autour de son cercueil la lumière s'est faite, est devenue évidente, et tous les présents sont tombés dans les bras les uns des autres...

          Le Pardon, le Grand Pardon, le Vrai Pardon, est la clé de la Libération et du bonheur total en Dieu, c'est-à-dire en la Vie à laquelle nous participons tous et dont nous sommes tous les émanations, proches ou lointaines, mortes ou vivantes selon l'image corporelle.

          J'ai alors découvert que tout comme moi, son père anime un blog sur overblog ; et que tout comme moi, il lui a consacré une page le jour où il a appris son décès : le 16 mai. Je vous invite à vous y rendre, et à découvrir du même coup le blog d'un être sensible, d'un poète qui se bat pour la défense de l'individu et pour celle de la nature : "Forêt Sauvage" (en lien, l'article consacré à Lydie). Ailleurs vous avez son site, intitulé "Amour, Nature, Poésie"; et si vous pénétrez au-delà de la page d'accueil, vous serez surpris de la richesse des liens proposés, notamment en bas vers d'autres sites.

     

    banniere-Remi.jpg

     

  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 12:00
    En parcourant ton blog et en regardant les widgets je cherchais l'automne flamboyant après avoir découvert le sommet de la forêt de Fontainbleau c'est alors que j'ai vu Lydie... évidemment je ne pouvais passer à côté... dire que je n'avais pas lu ton article à l'époque !!! c'est particulièrement vrai que par sa mort Lydie à redonner la vie à des amitiés perdues, et comme la sève remonte dans les arbres le printemps venu l'amour a coulé en nous comme le sang dans nos veines. Le pardon c'est le printemps de nos vies blessées par les épreuves ou nos échecs. Je t’invite à lire, si tu ne l’as déjà lu, à la page http://amour-nature-poesie.fr/pensees_amour.html L'amour enseigné par Jésus, le fils de l'Homme, appelé le Christ (c’est en milieu de page) J’y partage ma plus récente découverte spirituelle...


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :