• La Pleine Lune de la Vierge


           Pas facile quand on a un gros blog un peu éclectique de ne pas créer mille rubriques, ni de rester logique quand les sujets en définitive touchent souvent au moins deux rubriques à la fois.

           J'intègre donc ce propos dans "astrologie" en en élargissant le sens, car il s'agit plutôt des applications pratiques de celle-ci dans un cadre philosophique.

     

    La Pleine Lune de la Vierge


      

            Ce vendredi 16 septembre à 19h06 TU (soit 21h06 locale) avait lieu la Pleine Lune, le Soleil se trouvant à 24°20 du signe de la Vierge et la Lune à son exact opposé, soit 24°20 du signe des Poissons. L'intituler "Pleine Lune de la Vierge" peut paraître paradoxal, mais ces phénomènes n'ayant lieu que tous les 28 jours, on a coutume de les distinguer en fonction du mois solaire concerné.

           Beaucoup d'entre vous ont remarqué que les Pleines Lunes, outre qu'elles agissent sur l'amplitude des marées, engendrent souvent une certaine agitation dans les affaires humaines, voire un stress inhabituel dans nos esprits. C'est dire combien elles créent de tension énergétique en nous, et c'est pourquoi certains astrologues ont songé à  utiliser les puissantes énergies alors déployées, pour le travail sur soi.

     

    Signe de la Vierge

           Le Signe de la Vierge, qui apparaît à la fin de l'été et à l'entrée de l'automne, est le signe du "rangement"... Il marque la rentrée et coïncide avec la reprise des activités réglementées, avec la remise en place d'une organisation sociale et domestique. On engrange les récoltes, on collecte et classe les fruits. C'est ainsi qu'on le dit dominé par la planète Mercure, mais en modalité "terre", c'est-à-dire par le mental dans son aspect pratique.

          Comme nous vivons dans le monde de la dualité, le Zodiaque, qui est à proprement parler la ceinture des constellations tournant autour de la terre au niveau de l'équateur mais qui en réalité correspond à une couronne d'influences énergétiques circulant dans le "corps astral" de la planète en relation avec le cycle des saisons, se divise en deux fois 6 signes qui ont chacun leur exact opposé - de même qu'à nos yeux chaque fois qu'un signe apparaît la nuit son exact opposé est situé dans le jour.

            Ainsi à l'opposé exact de la Vierge nous trouvons le signe des Poissons, signe de fin d'hiver et de début de printemps. Entrevoyez-vous la relation intime qu'entretiennent entre eux ces opposés ? Ces deux signes en sont l'exemple le plus net : quoique totalement inverses, ils sont intimement liés - tout comme on sait la relation puissante que l'on peut établir entre la Vierge Marie en tant que "mère" de Jésus, soit support d'incarnation pour le Fils de Dieu, et le signe du Poisson qui représentait pour les premiers Chrétiens le fils de Dieu lui-même : Jésus.


     Symbolique du Poisson

           Et quelle est la symbolique du signe des Poissons ? Sa symbolique est pascale, il est en relation directe avec le mystère célébré peu après : l'hiver ayant achevé de tout détruire par le froid, il ne reste plus de la terre qu'un squelette... La mort a fait son œuvre, et voici qu'une aube nouvelle se lève, l'aube d'un jour nouveau, d'un prochain printemps - qui sera célébré au mois suivant, avec le Bélier, "Germinal" : la Résurrection ! Le Poisson est juste entre les deux ; dominé par la planète géante et mystérieuse Neptune, il est l'intermédiaire, le tunnel qui mène de la mort à la vie nouvelle... Océanique, immense est la vision qu'il offre d'un monde pas encore né, pas encore apparu - ou bien celle floue de celui qui cherche à voir dans l'eau et ne discerne aucune forme précise.

           Tandis que les natifs de la Vierge sont dotés d'un sens pratique certain et d'une bonne adaptation au quotidien, les natifs des Poissons ont une vision large et synthétique des choses, sont souvent très inspirés, et demeurent d'éternelles "petites sirènes" que leurs nageoires ondulantes gênent pour marcher sur la terre ferme.

            Tandis que le signe de la Vierge, dominé par un effort de structuration et mental, peut sembler en analogie avec le langage, le signe des Poissons, flou, infini, en abîme, est le signe du Silence...

     

     Neptune et son symbole astrologique


           Que faire donc lors d'une telle Pleine Lune ?

            La position du Soleil indique ce sur quoi porte le travail, celle de la Lune ici ce qui peut être libéré, ou perçu.

            Avec la Vierge, le mental s'est construit, il a développé des cases multiples dans lesquelles il a rangé toutes les informations utiles à notre adaptation au monde.

            Mais ne nous sentons-nous pas parfois un peu à l'étroit dans cet univers de règles, de discipline, d'obligations ? Ne sommes-nous pas entourés de murs plus ou moins solides qui nous empêchent de voir au loin ?

            La tension en vis-à-vis créée par la Lune face au Soleil présent dans ce signe nous permet de travailler, si nous le voulons, à découvrir quelles sont nos limitations, quelles sont les lois trop rigides qui nous étouffent et nous empêchent d'évoluer vers plus d'ouverture, vers une respiration plus large, une vision plus vaste.

         Vous me direz que j'aurais dû vous en parler avant. Mais j'avais décidé de mettre de côtés ces enseignements que j'ai suivis par le passé, dans les années 90, et dont les auteurs sont aujourd'hui passés à "autre chose" semble-t-il.

          Pourtant force m'a été de remarquer que l'expérience m'en a été comme imposée à mon insu, si vous avez lu l'aventure que j'ai relatée ce jour-là et que j'avais vécue la veille. Ainsi les énergies se mettent peut-être en place d'elles-mêmes et il vous suffit en ce cas de juste en devenir conscients ! En effet le "travail" - si travail il y a - doit obligatoirement être effectué sur soi dans les heures qui précèdent la conjoncture prévue : c'est à ce moment que culminent les forces en présence.

         Par ailleurs, il est certain que nous sommes plus sensibles à certaines Pleines Lunes qu'à d'autres en fonction de notre thème natal, c'est-à-dire en fonction des énergies qui nous gouvernent à l'origine. Si nous avons un point sensible à l'endroit où elle se produit nous ressentirons mieux le travail qui se fait ou qui est demandé.

    L'homme-zodiaque

         Les différents signes du Zodiaque étant également, selon la tradition, en relation avec notre propre corps astral et donc influant sur les différentes parties de notre corps physique (voir ici), il convient, lors d'un éventuel travail méditatif au moment d'une Pleine Lune, de placer sa conscience dans le secteur concerné par le signe solaire en cours. En ce qui concerne la Vierge, il s'agit du ventre : en effet, au plan physiologique, le lieu où nous rangeons et trions les aliments avant évacuation est l'intestin.

          Il semble particulièrement intéressant de travailler sur la notion de limitation, lorsque la Lune en Poissons vous dessine le "sans limite" !

            Et ne trouvez-vous pas étonnant qu'après tant de jours de "sécheresse", où la terre s'est raidie, durcie, craquelée comme si la vie s'en échappait, soudain cette délicieuse Pleine lune l'ait paisiblement inondée, rafraîchie, réhumidifiée (du moins ici) ! Il semblerait qu'un main divine ait enfin ouvert les vannes de flots bienfaisants...

          Si ce sujet vous intéresse, vous pourrez me demander lorsque approcheront les prochaines pleines lunes quel est le travail indiqué et comment le pratiquer. Je me ferai un plaisir de vous en parler ici. Je l'ai d'ailleurs déjà fait incidemment certaines fois il me semble (ici et ) mais sans toujours bien préciser le travail et en dispatchant mes propos dans différentes rubriques, ce qui rend utile la fonction "recherche"...

     

    Tarot Zen - L'Harmonie

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    blandine
    Samedi 17 Septembre 2016 à 19:02

    La pleine Lune des moissons est en fait celle qui se produit deux semaines avant ou après l'équinoxe d'automne.

    Ici Aloysia ,on l'appelle  la lune   d'automne mais les amérindiens l'appelait la lune des moissons. 

    Peu importe elle doit avoir son influence . Moi j'ai plein de visites surprises, Des bretons du Cap hier. Et le 1 octobre une aminaute du Québec. Coincidence ou influence de la lune, ça me donne un coup de fouet de jeunesse. Bises yes

      • Samedi 17 Septembre 2016 à 22:03

        Ah ! Chic alors !! Sacrée Blandine... Alors tu dis "Lune des moissons" ? Mais pourtant les moissons, ça fait longtemps qu'elles sont passées, non ? Peut-être pas pour les Amérindiens... sarcastic

    2
    Samedi 17 Septembre 2016 à 19:07

    Coucou Aloysia

    Très instructif ton article... J'ai appris des choses sur la Pleine Lune que je ne connaissais pas. Fascinée par la Lune (qu'elle soit pleine ou en quartiers), que je peux admirer pendant des heures (tout comme le ciel étoilé), je te demanderai bien volontiers lorsque approcheront les prochaines pleines lunes, quel est le travail indiqué et comment le pratiquer. Donc affaire à suivre de très près ! 

    Bisous et belle soirée

    Béa kimcat

      • Samedi 17 Septembre 2016 à 22:04

        C'est si beau la lune... Elle est si magnifique quand elle resplendit par les nuits claires, ou quand elle passe derrière des nuages, quand elle fait un halo ou quand elle rétrécit et devient fin croissant !

    3
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 01:22

    J'aime regarder la lune et les étoiles, et leur ordre inaltérable me fascine. Mais il me semble toujours, quand je les regarde, comprendre à quel point le monde est indifférent à ma vie et à mon destin. Et, loin de m'accabler, cette pensée me réconforte.

      • Dimanche 18 Septembre 2016 à 08:44

        L'univers tourne telle une grande horloge, il "vit sa vie" et suit son cours, indifférent à toutes tes pensées, car tu n'es qu'une partie de lui. Ce n'est pas lui qui s'intéresse à toi qui n'existes pas pour lui, mais toi qui peu à peu comprends comment il fonctionne et comment tu participes à son fonctionnement. C'est peut-être pour cela que ta pensée, qui est juste, te réconforte.

    4
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 09:45

    Bonjour Aloysia, la lune influence les marées et en ce moment on voit de belles vagues, j'aime bien les admirer et plus que la lune, je préfère aller voir les couchers de soleil ! Hier soir était beau à la baie. Bisous

      • Dimanche 18 Septembre 2016 à 12:17

        Ah ! Cela ne m'étonne pas !! Heureuse que tu aies pu y aller. Bisous !

    5
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 10:53
    Daniel

    L'astrologie m'intéresse et j'ai trouvé ton texte pertinent. Ma femme est Poisson , ascendant Cancer. Elle sait s'oublier pour être en osmose avec les autres. Rien de petit en elle.....La compassion, le silence, le mystère....

      • Dimanche 18 Septembre 2016 à 12:20

        Avec l'ascendant Cancer, ce doit être une femme délicieuse, d'un charme et d'une douceur exceptionnels... Et le "Poissons" s'accorde à merveille avec le Capricorne, dont il partage le sens du secret et de la réserve - tandis que le Capricorne lui apporte son sens du concret. Bisous, bon dimanche Daniel.

      • Dimanche 18 Septembre 2016 à 13:16
        Daniel

        C'est tout à fait ça. J'ai de la chance !!

    6
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 14:26

    Merci pour ton commentaire Aloysia...

    Et tu as mis le doigt sur mon hésitation d'hier concernant l'accord (ou non) de "ils s'étaient rendu(s)"... J'ai beau être bonne en orthographe, la forme pronominale d'un verbe me pose toujours problème... Devais-je mettre un "s" ou non ??? L'accord se fait généralement avec le COD placé devant... etc... Puis c'est mon oeil (à force de lire, il photographie les mots) qui m'a fait privilégier le rendu sans "s". Ai-je raison , Ai-je tort ??? 

    Je vais peut-être mettre un "s"... et puis ça colle encore avec l'anagramme...

    Bisous

     

    7
    Lundi 19 Septembre 2016 à 08:45

    Sans doute une race à part et pas sensible à la lune ni autres signes...

    mais j'aime beaucoup les couchers de soleil

    Belle semaine Aloysia !

      • Lundi 19 Septembre 2016 à 13:31

        Comment, tu n'aimes pas les levers de lune non plus ? ... Heureuse Fontaine, qui dans les couchers de soleil contemples l'Infini... smile

    8
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 22:10
    durgalola

    cet article est bien savant ! je vois que tu continues à pratiquer l'astrologie. C'est vrai que cette pleine lune m'a impressionnée par sa plénitude que j'ai ressentie comme mienne. Chaque signe a ses qualités qui peuvent se transformer en défaut. Pour le signe de la Vierge, on parle aussi des Vierges sages et des Vierges folles. 

    Bises et merci

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 22:35

        J'ai approfondi l'astrologie dans les années 90, notamment avec cet apprentissage des méthodes de travail sur soi que l'on peut en tirer. Mais sinon j'ai abandonné l'analyse des thèmes proprement dits car je manque de la mémoire suffisante pour retenir toutes les données nécessaires à l'interprétation ; au niveau interprétation j'ai l'impression de me tromper souvent et dois revenir constamment aux ouvrages didactiques.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :