• La Montée au Parthénon

     

       Note : le mot "Parthénôn" signifie en Grec "La demeure de la Jeune fille ", et c'était le Temple d'Athéna, la protectrice d'Athènes. C'est donc à elle que s'adresse ce poème "païen".

     

     

     

     

    (Le Parthénon au soleil levant)

     

     

        O Reine de clarté qui trônes dans ton temple,

        Vers Toi, seule aujourd'hui, j'ose lever les yeux ;

        Daigne accueillir mes pas au séjour glorieux

        Que, le front ébloui, humblement je contemple.

     

        J'ai laissé à mes pieds la ville ensommeillée,

        Et voici le portail immense devant moi :

        Que ton auguste main soutienne mon émoi

        Et me guide jusqu'à ta voûte ensoleillée.

     

        L'énorme colonnade a jailli vers les nues,

        Toute sonnante encor des hymnes du passé,

        Et l'astre qui scintille entre les fûts dressés

        Illumine mon cœur jusqu'à mon âme nue...

     

        Ainsi, voici ton temple éclatant de lumière,

        Et puis, voici mon âme offerte à ta beauté !

        J'ai gravi ta colline et son éternité

        Afin de Te connaître en ta splendeur première...

     

     

  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Octobre 2008 à 12:00
    Quel bonheur que tes poèmes écrits en grèce, tu étais fort inspiré, je me régale !
    2
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 18:34

    C'est un magnifique poème dédié à Athena. J'ai aussi  gravi les marches de ce temple !Une merveille qui domine Athènes. Bises Aloysia

      • Mercredi 25 Novembre 2015 à 18:45

        Coucou ! On a eu la chance de le faire à l'ouverture, à 7 heures du matin. On était les premiers, il n'y avait encore personne. C'était en août 1983 (il faisait extrêmement chaud, d'où notre "matinalité").



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :