• La Grenouillère

     
        Comme je vous le disais, les mots (maux) disparaissent au fur et à mesure qu'ils sont déposés ici.

           Changement de décor... 

            Le billet du jour n'entre dans aucune catégorie : ni Musique puisque ce qui compte c'est le sens, ni Poèmes puisque celui-ci n'est pas de moi, ni Citations puisqu'il y a beaucoup plus, ni Réflexions ou Philosophie puisqu'il n' y touche qu'à peine... On aurait pu songer à Peintres ou à Promenades ? Mais j'ai finalement choisi Musique, pour ce cher Francis Poulenc qui sait si bien nous faire méditer sur de beaux textes.

    * * *

     

        Après avoir modifié ma page d'accueil comme vous le constatez, je me suis réveillée ce matin avec en tête ce poème d'Apollinaire découvert grâce à sa mise en musique par Francis Poulenc : la Grenouillère.

              En effet, ne sommes-nous pas dimanche ?

     

     

     
        En voici le texte pour ceux qui ne pourraient entendre correctement la vidéo ; mais il s'apprécie vraiment avec la musique de Francis Poulenc, qui en exprime toute la profondeur méditative.

    Au bord de l'île on voit
    Les canots vides qui s'entre-cognent
    Et maintenant
    Ni le dimanche ni les jours de la semaine
    Ni les peintres ni Maupassant ne se promènent
    Bras nus sur leurs canots avec des femmes à grosse poitrine
    Et bêtes comme chou
    Petits bateaux vous me faites bien de la peine
    Au bord de l'île.

    Guillaume Apollinaire (Il y a)

     

         Ce poème fait allusion à des toiles d'Edouard Manet que l'on peut voir ici ou , et rappelle celle d'Auguste Renoir portant le même titre (ici).


    * * *

          Mais ne peut-on s'imaginer que ces petits bateaux qui se reposent, ce sont nos corps ?

       Et que "les peintres" et "Maupassant", ce sont nos ego momentanément endormis ?

           
          Et dans ce cas, quelle paix !... 

     

    La Grenouillère -Renoir - Extrait

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 14:07

             Comme je voudrais que mon corps comme ces bateaux se repose.......

    bon dimanche

    Bisous

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 14:39

        C'est possible, en respirant tranquillement, comme eux....

    2
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 16:23
    Daniel

    Comme les bateaux laissons nous glisser au fil de l'eau et tout ira  bien !!

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 17:57

        Oui ! clown

    3
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 18:38

    Une grenouillère bien dépaysante !

    Bises du dimanche soir Aloysia

    Béa kimcat

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 18:50

        Et c'est amusant, sur les toiles de Monet et de Renoir on voit que les gens s'y baignaient !! Dans la Seine près de Paris !! Note que par le passé je me suis moi aussi baignée dans la Seine, mais c'était AVANT Paris, et assez loin.

    4
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 22:04
    durgalola

    je reviendrai demain écouter la musique ; en même temps je regarde l'émission sur les papes. Etonnant de revoir Jean Paul II plus jeune. Bonne soirée et bises.

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 22:32

        Oui, il était vraiment rayonnant.

    5
    Mardi 27 Septembre 2016 à 08:53

    "Les peintres et Maupassant"  sont peut-être là, tapis au creux des rêves des petits bateaux... 

    Mes amitiés

    Alain

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 09:35

        Oh ! Oui, Alain, sans doute... yes Merci de ton passage.

    6
    Mardi 27 Septembre 2016 à 20:46

    Un billet qui distille un certain bien être 

    @ Bientôt 

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 20:54

        Bonsoir Rose ! money



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :