• L'anniversaire d'Henri Dutilleux

     
       22 janvier ! Jour de la Saint-Vincent, mais aussi jour anniversaire de notre plus grand compositeur vivant, Henri Dutilleux. 
      

    Henri Dutilleux

     
        Âgé aujourd’hui de 90 ans, il ne s’est jamais départi d’une grande simplicité et d’une indéfectible gentillesse. Très exigeant envers lui-même, il écrit très peu (surtout sur commande), mais à l’instar d’un Maurice Ravel, soigne tant ses œuvres qu’il produit presque toujours des chefs-d’œuvre.
        Qu’il s’agisse du merveilleux concerto pour violoncelle et orchestre intitulé « Tout un monde lointain », dédié à Mstislav Rostropovich, ou des superbes « Métaboles » pour orchestre dédiées au chef d’orchestre George Szell, on est ébloui par la richesse de l’orchestration, par la subtilité de la recherche mélodique, par l’amour du détail et la sensibilité débordante de ses oeuvres.
         N'a-t-il pas consacré une oeuvre musicale ("Timbres, Espace, Mouvement") au tableau de Van Gogh "La Nuit Étoilée" ? Ceci traduit un esprit contemplatif et épris d'absolu, ce qui ne l'empêche pas de faire preuve simultanément d'une énergie débordante, qui par les rythmes ou la force des associations instrumentales dégage vigueur et joie de vivre.

        Si vous craignez un peu la « musique contemporaine », sachez que Dutilleux est un puriste de la tradition, qui a suivi d’abord les influences des grands impressionnistes et n’a jamais donné dans les « modes ». Véritable joaillier du son il se rapprocherait plutôt d’un Prokofiev ou d’un Stravinsky, notamment dans son ballet « Le Loup », conte fantastique si tendre dans la plainte exprimée au basson du loup amoureux pourchassé.
        Mais si je devais me limiter à l'essentiel, je vous recommanderais surtout de découvrir ses deux symphonies, qui s’achèvent dans un chatoiement de rêve absolument vertigineux… À écouter le soir devant les étoiles !

        Trouvez ici sa biographie sur Radio France et ici sa page Wikipedia.
       Vous pouvez aussi écouter ici sa première symphonie. 
       Et voici la première partie de "Timbres, espace, mouvement ou La Nuit Étoilée" (d'après le tableau de Van Gogh)
     
        
     
     
    Bon anniversaire, Monsieur Dutilleux !      
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Sylvie
    Mardi 24 Janvier 2006 à 12:00
    C'est bien d'avoir fait cette "biographie-article" sur ce très grand musicien français qu'est Dutilleux; j'apprécie vraiment -et je découvre !- un style journalistique qui te va très bien ! Comme quoi, poésie et art peuvent aussi rimer avec rigueur et objectivité. BRAVO !


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :