• L'activité débordante de Robert Bichet


        Outre les innombrables expositions qu'il parsème dans la région Centre sur les départements du Cher, de l'Indre et de la Creuse, expositions toujours "non-vente" et dont le vernissage est toujours accompagné de lectures de ses poèmes et d'audition de sa musique, outre les cours qu'il dispense ici et là, qui vont de la série de conférences gratuites et tout public sur des compositeurs contemporains à l'initiation à la création musicale généralement destinée aux adultes et à visée d'expression personnelle libératrice, outre les soirées poétiques »dans divers bars et associations et toutes les actions partagées avec d'autres artistes, Robert Bichet travaille de nouveau à un triple but : une nouvelle oeuvre musicale, qui sera suivie d'un recueil de poèmes du même titre et de dessins leur correspondant .

         Solognot d'origine, il avait écrit « Mes saisons de Bracieux »1 (son village, près de Chambord) ; devenu berrichon et de plus en plus attaché à son village d'adoption, il écrit maintenant : « Mes saisons de Condé ».

        Tandis que la parution du recueil est prévue pour 2011, il a déjà esquissé les quatre mouvements de sa nouvelle oeuvre musicale lors d'une soirée-concert qu'il appela "baptême", organisée par la mairie de Condé en l'église du village (pour la poésie et la musique) puis la salle des fêtes attenante (pour l'exposition de tableaux).

     

    (cliquez pour agrandir)

    RBichet-Affiche-Conde.jpg

        Ces ébauches résultent d'improvisations créées par lui en symbiose avec un orchestre exceptionnel formé des professeurs du Conservatoire d'Issoudun et d'amis professionnels, improvisations basées sur des schémas musicaux préétablis par lui et donnés au musiciens, que suivant son inspiration il a successivement choisis en y ajoutant par sa direction les effets d'amplification, de force ou de douceur désirés. 

         Je vous invite à découvrir ce soir un extrait de « l'été » - qu'hélas nous venons de laisser derrière nous mais qui brille encore de ses derniers feux. 
     

     

     

    1 : publié en 1974 à Paris aux éditions Saint-Germain-des-Prés, collection Miroir Oblique.

     

          Par ailleurs, je vous annonce l'ouverture d'un blog exclusivement réservé à Robert Bichet, afin de lui permettre d'y exposer sa musique, ses textes et ses peintures de façon plus lisible et en toute légalité par rapport à la Sacem.

        J'en reste le webmaster et y reprendrai largement tout ce que contient déjà ce blog à son sujet, selon un autre plan plus systématique et en ajoutant tous les éléments nécessaires.

     C'est ici (cliquez sur l'image pour atteindre le site) :

    Bandeau-2.jpg

     

     

  • Commentaires

    1
    Robert
    Jeudi 21 Octobre 2010 à 12:00
    Bonjour ma chère Martine et merci merci merci, un très très grand merci pour tout le temps passé à confectionner ce blog qui m'est consacré. Tu es très douéé pour tout cela. je suis admiratif. Merci encore merci et un très grand BRAVO. Je t'embrasse et te souhaitant une très agréable journée.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :