• Journée d'hiver

     

    Riviere-forcee-fev06.jpg

     

     

    La nuit s’étend noire et glacée
    Serrant de toute sa hauteur
    Le jardin figé sous le gel
    Et les toits luisant faiblement

     

    Pâle lueur enfin parue
    Tu luttes dans les froids brouillards
    Rien ne semble vouloir céder
    De cette opacité sans fond

     

    Et la journée suit trépidante
    Il faut courir courir sans cesse
    Pas de repos pas de répit
    Mais le soleil rit tout à coup

     

    Mon seul repos c’est ta lumière
    Ma respiration ton sourire
    Mais déjà sonne la pendule
    Et mon après-midi bascule

     

    Déjà l’ombre reprend ses droits
    Encore enfui le temps de vivre
    La lune fixe un regard froid
    Sur la nature ivre de givre

     

     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Janvier 2011 à 12:00
    Bonjour à toi. Oui le froid est revenu, ça gêle fort


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :