• Issoudun gelé

     

        Pour vous changer de la musique, je vous propose une petite promenade dans Issoudun gelé... Hier plus exactement.

         Descendant au Parc François Mitterrand, j'ai d'abord eu la surprise de trouver la "rivière forcée" gelée... Vous me direz que ce n'est pas surprenant vu qu'il n'y a pratiquement pas d'eau dedans (ce sont des canalisations réalisées autrefois à partir de la Théols pour faire circuler l'eau à proximité des habitations)... Mais c'était amusant de voir les traces de pieds sur la neige qui y était restée agrippée !

     

    Issoudun-riviere-forcee-fev12-1.jpg

     

       Nous la retrouverons tout à l'heure un peu plus loin ; mais comme vous le savez si vous connaissez Issoudun ou si vous avez régulièrement lu mon blog (suivez du moins le lien ci-dessus, vous avez le parcours en photos), le parc François Mitterrand est situé sur une zone inondable sur les bords de la rivière Théols (qui se jette dans l'Arnon, lui-même affluent du Cher), et s'étend de la Tour Blanche, emblème de la Ville, à l'Hospice Saint-Roch, le plus beau de ses monuments historiques - devenu musée municipal. Traversant le parc glacé, je me suis donc approchée du musée par le côté opposé à celui auquel je vous ai habitués.

     

    Issoudun-HospiceStRoch-fev12.jpg

     

       ...Par le Pont Saint-Paterne, qui conduit de l'extérieur de la ville vers l'Hospice et permet d'en voir le bâtiment qui au XVIIe siècle abritait les malades, avec à droite la chapelle.

     

    Issoudun-Theols-fev12.jpg


         En passant le pont, vers la gauche, on voit que la rivière n'est pas gelée ! Mais les petites maisons des lavandières ne doivent pas être très accueillantes tout de même...

    Issoudun-PontStPaterne-fev12.jpg

     
        En face du musée par rapport à la Théols, ces vieilles maisons sont enfin finies de restaurer, c'est chic.

    Issoudun-HospiceStRoch-interieur.jpg


        Vous ai-je déjà montré l'intérieur ? Le bâtiment est en U, et au bout de la cour intérieure est une terrasse sur laquelle l'été on donne des concerts.

    Issoudun-Interieurhospice.jpg


        Eh oui, on n'a pas eu beaucoup de neige mais il fait si froid qu'elle reste, sur les haies de buis. Voici l'ancien garage des coches. Mais ces bâtiments ont été fermés afin de définir un parcours clos, dans lequel on se déplace librement pour visiter les collections anciennes de la ville (qui remontent jusqu'à l'époque Gallo-romaine), ainsi que les équipements de l'ancien hospice et sa riche pharmacopée. Sur ma gauche est un édifice moderne contenant des expositions d'art contemporain, ainsi que toutes les collections rapportées de Papouasie-Nouvelle-Guinée par les Missionnaires du Sacré-Coeur (voir ici).

    Issoudun-Hospice-chapelle-2.jpg

     
       Mais moi j'en ai fait le tour afin de retrouver le secteur des jardins, où je me promenais régulièrement il y a quelques années lorsque j'habitais par là.

    Issoudun-Hospice-chapelle.jpg


         Sous la chapelle était détourné un bras de la rivière, formant des canaux destinés à recueillir les déchets de la grande salle des malades attenante... notamment sans doute à la suite d'opérations qui y étaient couramment pratiquées.

    Issoudun-Le-musee.jpg


        En revenant nous admirons, visible dans la partie moderne à travers la vitre, un chapiteau ancien.

    Issoudun-riviere-forcee-fev12-2.jpg


        Et voici la "rivière forcée" de l'autre côté du musée... À cet endroit on pouvait la traverser "à gué".

       

     

     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février 2012 à 12:00
    Jolie ville de caractère et le froid la rend encore plus ... d'époque ;o))


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :