• Gémeaux

     

           Les Gémeaux ne sont pas toujours ces instables, agités et velléitaires que l'on dit. Éternellement pétillants, juvéniles, ils éblouissent ceux qui apprécient la gaieté et le renouvellement, et seuls les jugent ceux qui ne peuvent les suivre dans leur intense créativité.

           On y trouve tant d'artistes ! Mais de même que dans le mythe d'origine il y a deux frères différents, Castor et Pollux, de même dans la vie on trouve deux types de Gémeaux : d'une part "l'intellectuel", dont l'esprit est extraordinairement vif et qui a produit tant d'écrivains, et d'autre part "le pratique", qui excelle dans le mouvement de son corps, en merveilleux personnage de théâtre parfois.

          Or cette année, Saturne (Chronos en Grec), planète du temps et des limitations, de la rigueur et de la loi inflexible, se trouve en Sagittaire, à l'opposé des Gémeaux... 

           Et lentement, tranquillement, avec la persévérance qui le caractérise, il leur a miné le terrain, il a envoyé ses signaux ténébreux, différents bien sûr suivant ce que chacun avait à vivre à ce moment : blocages, ralentissements, avertissements de la vie, parfois épreuves, parfois dures leçons... Jusqu'à cette ultime et éprouvante expérience : la mort.

     

    Pleine Lune de samedi 2 décembre-photo Aloysia
    Voici La Pleine Lune telle que je l'aie saisie Samedi soir - une branche dénudée passait juste devant...

     

            Or, outre le froid qui ces derniers temps a arrêté plus d'un cœur malade, il y avait dimanche dernier la Pleine Lune, juste sur cet axe : Gémeaux où se trouvait l'astre des nuits, et Sagittaire où se trouvait l'astre du Jour ... non loin de Saturne qui, pour au moins deux représentants illustres de ce signe, lui a dit : "Stop !" 

     

            En effet, quel étonnement lorsque l'on découvre que "Jean" d'Ormesson et "Jean"-Philippe Smet, tous deux dotés d'yeux bleus magnifiques et accompagnés d'une notoriété remarquable pour des activités artistiques apparemment fort différentes mais au même rayonnement, tous deux d'une extraordinaire gentillesse, étaient également non seulement Gémeaux, mais en plus nés à un jour d'écart (si l'on omet l'année) :

    16 juin 1925 pour Jean d'Ormesson,
    et 15 juin 1943 pour Johnny Halliday !

        Or les voici emportés également à un jour d'écart (mais la même année et là, à l'opposé de leur date d'anniversaire dans le Sagittaire), simplement en inversant le sens :

    5 décembre 2017 pour Jean d'Ormesson,
    et 6 décembre 2017 pour Johnny Halliday.

        Voici qu'ils se sont croisés, celui qui était un peu notre "grand-père" à tous, et celui qui reste l'éternel "jeune premier", comme si ce dernier avait dit au premier : 

    "Après vous, je vous en prie... "

       
           Ou comme si le premier avait voulu pouvoir "accueillir" le second !

          Quelle délicatesse ! Quelle beauté !

        Une sortie de scène à la Figaro pour l'un, un clin d’œil de gamin blond qui joue et chante comme personne pour l'autre, l'azur incommensurable dans leurs yeux, et voici notre constellation des Gémeaux, avec ses deux étoiles principales, Castor et Pollux... 

     

    Image signée modifiée par mes soins

     

          Les deux piliers du solstice d'été brillent maintenant comme deux étoiles dans notre ciel, éclairant chacun une part différente de nous, qui pourtant reste unique dans sa simplicité, sa générosité et sa gentillesse totalement partagées.

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Décembre à 18:15

    Vrtaiment curieuse ta constatation au sujet des dates, c'est bien présenté et cela nous permet de les imaginer devenus des étoiles dans le ciel ! Merci et bises

      • Jeudi 7 Décembre à 18:57

        Oui, j'ai trouvé cela tellement étonnant que j'ai fini par me décider à leur consacrer un article... smile

    2
    gazou
    Jeudi 7 Décembre à 19:37

    Très intéressant ton article...cette constatation peut paraître curieuse mais elle est peut-être très juste

      • Jeudi 7 Décembre à 20:53

        Il y a une mise en évidence d'une sorte de complémentarité qui vraiment m'interroge...

    3
    Jeudi 7 Décembre à 20:46
    durgalola

    c'est ce qui m'avait interrogée aussi (c'est pour ça que j'avais mis leurs dates de naissances sous les photos). Et toi tu as mis cette coincidence en article. Pour la lune, hélas, le temps était couvert ce soir là. 

    Mes petits fils sont gémeaux et jumeaux. L'un a une intelligence vive et sensible, l'autre est un petit bouddha. 

    Bises et merci. 

     

     

      • Jeudi 7 Décembre à 20:56

        Le temps était couvert dimanche soir, le jour de la Pleine Lune et le jour où les médias nous ont invités à l'observer !  Mais la veille, samedi, nous avions un ciel totalement dégagé et je ne suis pas sûre que cela ait été différent chez vous.

        Tes petits-fils doivent être bien mignons ... wink2

    4
    Vendredi 8 Décembre à 09:56

    Merci Aloysia de nous mettre en lumière ces deux destins arrivés à 18 ans d'intervalle et partis presque qu'ensemble. Johnny a eut l'élégence de ne pas faire d'ombre à son ainé sachant que le lendemain il serait pour la miltitude en vedette sur la scène de la vie. 

    Funérailles nationales pour l'un populaires pour l'autre. Chacun brillera dans le ciel et dans les coeurs.

    Belle journée

    Bisous

      • Vendredi 8 Décembre à 18:59

        C'est magnifique...

    5
    Samedi 9 Décembre à 18:10
    Daniel

    Ton texte m'a beaucoup intéressé et je trouve ton analyse fort judicieuse. Les gémeaux sont souvent des personnages attachants qui aiment la vie. L'un de me fils set Gémeaux et j'aime bien sa personnalité  parfois très légère !!

      • Dimanche 10 Décembre à 16:19

        J'ai été un peu excessive je l'avoue, car dans la réalité il y a autant de personnages d'exception ou attachants que de personnages épouvantables dans tous les signes... Mais cela faisait un bel équilibre, ces deux personnalités apparemment si différentes se rejoignant soudain, dans un signe ainsi "double" !

    6
    Samedi 9 Décembre à 23:02

    Curieuses coincidences et belle analyse !

    7
    Dimanche 10 Décembre à 00:34

    Elle est très belle, ta réflexion sur les "Gémeaux". Je ne suis pas férue d'astrologie, en ce sens que je n'y "crois" pas, mais il y a, dans la très ancienne poésie du langage des astres, du fait même de sa beauté et de son ancrage dans notre histoire humaine, une forme de vérité que tu nous montres avec beaucoup de finesse.

    Ces deux-là, aristocrate et rockeur, sont morts tout près l'un de l'autre, et forment réellement une sorte de "paire" dans l'imaginaire d'une génération entière. Je crois aussi que nos pensées ont tendance à se créer des "gémeaux" pour s'orienter, tant la binarité est inhérente à nos esprits humains.

      • Dimanche 10 Décembre à 16:20

        Tu as raison, Carole, et raison aussi de ne pas "y croire"... Mais ce sont les correspondances qui sont belles !

    8
    Dimanche 10 Décembre à 10:49

    J'ai énormément aimé ton article !

    Belle et élégante façon de leur rendre hommage.

    Deux hommes que nous n'oublieront pas...

    Merci Aloysia !

    Bisous et bon dimanche

      • Dimanche 10 Décembre à 16:21

        Merci, Kimcat, et j'ai aussi aimé le tien et ta façon de voir les choses.

    9
    Dimanche 10 Décembre à 18:09

    J'aime ce rapprochement entre deux êtres ,relevant un peu du mythique et que j'ai apprécié pour ce qu'ils représentaient, l’intellect et la nature humaine.

      • Dimanche 10 Décembre à 20:54

        Oui, tout à fait... Merci de ton passage Ariaga.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :