• Galop

     



    Les étapes de ma course sont jalonnées d’éclairs
    C’est que je les brûle
    Et je suis avaleur de feu
    Car je les dévore

    Mes cheveux forment un disque scintillant
    Qui tourne inlassablement autour de mon front
    Et je les prends à pleines mains
    Pour les offrir à l’arrivée
    A Celle qui m’attend

    Mais là-bas est un gouffre
    Et nul ne le sait
    Et moi je bondirai
    Par l’espace enflammé
    Pour le franchir et repartir plus loin
    Vers de nouveaux espaces

    Vers le grand vers le clair vers l’immense
    Tandis que derrière moi grondera la fournaise
    En décomposition

     
     

  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Décembre 2006 à 12:00
    Ton texte me fait penser à la musique de Stavinski, l'oiseau de feu. Je le trouve très mélodique. Ecrirais-tu avec de la musique en fond sonore ?


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :