• Froidure

     
          Décidément, cet hiver ne veut pas nous lâcher... Il nous a saisis par surprise à la mi-décembre, et nous trouvions cela normal ; mais nous voici à la mi-mars, et depuis trois mois pleins il ne cède pas !
            Pourtant le rayon de soleil de ces derniers jours avait ravi les tourterelles qui  commencent à se faire des bisous... mais il n'y a plus de soleil ; et mes petits oiseaux, s'ils sont dodus, c'est qu'ils s'acharnent sur les boules de graisse que je dois changer quasiment tous les deux jours !
     
       Je me souviendrai toujours de cette séquence du film "l'arbre aux sabots", où les enfants italiens avec leur grand-père parcourent les champs de Lombardie au mois de mars en tapant sur des casseroles et en scandant : 
                  Frappez dur ! Frappez mou !
               On n'veut plus d'l'hiver chez nous !

     

      
     
         J'aimerais tant comme eux pouvoir chasser l'hiver ! Hélas, lui s'invite encore, de plein droit puisque l'équinoxe n'est pas encore venue ; et s'il était le seul indésirable de la conjoncture actuelle, ce ne serait pas si grave...
     
          Vendredi encore, le merle pataugeait comme un fou dans l'assiette d'eau consacrée aux oiseaux - et dans laquelle les tourterelles viennent boire si délicatement. Il s'éclaboussait si joyeusement que j'ai regretté d'arriver trop tard pour le photographier !
          Mais aujourd'hui, ô surprise, même en plein midi, personne ne buvait. Pourquoi ?
         L'eau était gelée, et l'assiette ne contenait qu'un bloc de glace.

         Puis le soleil s'est de nouveau caché, et de fins flocons ont commencé à tomber...

     

     

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Mars 2010 à 12:00
    Ben à cause du premier commentaire :) Chacun dans le sien avec une casserole à la main ! Sourire... et bises à toi.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :