• Feuilles

     

    Feuilles




    Rien ne semble changé
    À l'été

    Et pourtant
    D'où vient ce tapis brun
    Odorant
    Et bruissant
    Qui crisse sous nos pas
    A la fois doux et volatile
    S'ébouriffant au vent comme un tutu de papier

    Les ombres s'allongent
    Et les couleurs
    Ce gris ce roux
    Sont si riches et chaudes
    Qu'on les dirait choisies
    Par un artiste peintre

    L'automne à petits pas
    Vient danser dans la rue
    Sautillant
    Comme un elfe à bonnet vert
    Et à tunique rousse
    Qui clignerait de l’œil

    Toutous 
     


    Toutous
    Courez après les corbeaux
    L'été s'en est allé
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Octobre 2007 à 12:00
    Comme le chante si bien mon oncle :"L'automne, l'automne est là" !


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :