• Éveil


             Ariaga écrivait hier en commentaire sur mon blog :

    «  Je crois que le véritable éveil  est  très rare, très personnel, un don cosmique... »


               Mais n'arrive-t-il pas à son heure, comme le printemps ?

     
            N'est-il pas la baguette magique qui d'un seul coup colore le paysage terne et lui donne vie ?


             N'est-il pas semblable à ces livres aux dessins en relief de notre enfance, où le seul fait d'ouvrir la page faisait se dresser tout un monde à nos yeux éblouis ?


          L'éveil est pour moi semblable à une prairie où toutes les fleurs s'épanouissent en même temps. Comme lors de cet "Enchantement du Vendredi Saint" décrit par Richard Wagner au 3e acte de Parsifal, où devant le chevalier fourbu et touchant sans le savoir au terme de sa quête, soudain toute la plaine alentour fleurit et se met à rire au soleil ! 


            Comment le héros a-t-il pu parvenir à un tel prodige ?


          C'est en  allant jusqu'au fond de lui-même pour y rencontrer l'obscurité enfouie et l'affronter... Trouver ses peurs, ses regrets, ses colères ; les observer, les comprendre et les apaiser au nom de l'amour divin qu'il a perçu lors de son passage inopiné au Montsalvat. Le "Graal" qui l'a alors fasciné, n'est-ce pas cette force brûlante qui se cache dans la grotte du cœur, au plus profond de nous-même ? Elle lave tout, nettoie tout, permet aux chairs blessées par la lutte intérieure de se réconcilier, de se refermer. Et ces fleurs, les expressions de sa vie qu'il a vues dénaturées par la folie du monde puis en larmes, elles s'ouvrent maintenant, elles s'ouvrent à la Lumière.


    Apollon - Peinture Pompéi
    Peinture murale de Pompéi représentant le dieu Apollon


           Quand la nuit a été totalement vécue et acceptée, que peut-il se produire d'autre que l'Éveil ?


            Bien sûr, le mental peut tout anticiper, tout imaginer, et c'est bien là le drame. Car souvent l'on se ment à soi-même, on croit avoir tout résolu par le seul fait de la pensée alors que dans la Réalité la nuit doit être totalement traversée, totalement assumée. Le désir même d'être libéré fait partie de la nuit ! Il fait partie de la folie. L'éventualité de la mort ne peut alors être écartée comme le fait encore si sagement remarquer Ariaga, sur son blog cette fois : Parsifal a bien cru ne jamais revenir, et il défaille d'épuisement à son arrivée.


            Cependant un jour... un jour... le miracle est là.

     

    Jacques Ibert - extrait très court de "Escales" (20")

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 09:39

    Bonjour Aloysia,

    Je crois que l'éveil c'est comme le bonheur, il ne faut point trop le chercher ! Il arrivera peut-être un jour ...ou pas !  Comme tu dis, le miracle sera là, et nous sortirons de la nuit ... On peut vivre dans cet espoir. Bises

      • Jeudi 27 Octobre 2016 à 09:51

        happy  Comme le bonheur, comme c'est bien dit !! Ce qui, par nature, ne se produit que quand on ne l'attend pas !!

    2
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 10:57

    je trouve que tu es très optimiste tu vois toujours la bouteille à moité plaine

    c'est un compliment !!!

    j'aime beaucoup les mots d'ARIAGA

    Besos

      • Jeudi 27 Octobre 2016 à 13:55

        Mais elle est aussi à moitié - ou même complètement - vide , ah ! ah !!  Besos, Tilk.

    3
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 17:16
    Daniel

    L'éveil, c'est tous les jours quand j'ouvre mes volets. La vie vient cogner à mon être et je m'émerveille de mon jardin !

      • Jeudi 27 Octobre 2016 à 17:37

        Tu as raison !! clown

    4
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 20:41

    Est-il possible qu'on arrive par paliers à l'éveil? Avec le temps on prend de mieux en mieux conscience des êtres et des chose, chaque éveil est plus beau que le précédent. C'est du moins comme cela que je le vis... Bonjour amical!

      • Jeudi 27 Octobre 2016 à 21:59

        Il semblerait que oui. En tous cas tu en témoignes ! Amitiés, Eric.

    5
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 21:09
    durgalola

    Ton image sur la prairie fleurie en même temps est superbe et simple. L'éveil sera pour nous tous ensemble ,; chacun est une partie de l'ensemble. Bises 

      • Jeudi 27 Octobre 2016 à 22:04

        smile Voilà, exactement ! Nous sommes toutes les fleurs ; mais ce n'est ni individuel, ni collectif... C'est un "ensemble", comme tu dis ! 

    6
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 21:36

    Sage réflexion Aloysia...

    Après le sommeil, l'éveil... Après la nuit, le jour...

    Cycle de vie...

    Bises et belle soirée

    Béa kimcat

      • Jeudi 27 Octobre 2016 à 22:15

        Le contraires s'appellent en ce monde, ce sont eux qui nous servent de base et de déclencheur pour nous projeter au-delà.

        Bises, Kimcat.

    7
    gazou
    Vendredi 28 Octobre 2016 à 09:28

    chercher l'éveil n'est pas ma préoccupation,

    mais être pleinement vivant jusqu'au bout et progresser dans l'amour, oui...

    bonne journée Aloysia

      • Vendredi 28 Octobre 2016 à 10:38

        Il me semble que c'est pratiquement la même chose... money Bises, Gazou.

    8
    Vendredi 28 Octobre 2016 à 20:19

    C'est bon de te lire et de respirer un peu à l'oxygène de l'éveil quand la folie du monde justement (en toute innocence) vient nous mettre à l'épreuve et qu'on patauge dans des réponses d'amour qui apparemment nous maintiennent mais dont on ne voit pas l'effet immédiat.

      • Vendredi 28 Octobre 2016 à 20:53

        Merci Carmen. Il est bon d'écrire au moment où la lumière est là car les turbulences de la vie lui apportent vite leur ombre... Quand j'aurai fini de tanguer sur les vagues ça ira mieux.

    9
    Samedi 29 Octobre 2016 à 20:49
    durgalola

    merci d'avance pour tes photos ; aujourd'hui les couleurs étaient si jolies ; nous en avons profité pour aller nous promener avec Djinnie; J'ai pris quelques photos mais petit mari marche un peu vite pour moi qui suis toujours la dernière .. bises et bon dimanche.

      • Samedi 29 Octobre 2016 à 21:04

        Ah oui, quand on prend des photos, on se fait toujours semer ! Je connais... Mais en ce moment c'est tentant - du moins si tu as eu du soleil, ce qui n'est pas notre cas (il est sorti juste pour se coucher...). Bises.

    10
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 11:02

    j'avais juste écrit quelques mots car je ne sais pas faire de longs commentaires et tu en as fait une véritable réflexion bien argumentée. Bravo  et merci.

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 15:33

        Avec seulement quelques mots, Ariaga, tu sais suggérer des merveilles.

    11
    Thierry
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 12:13

    Patience, ascèse et persévérance , et puis ...

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 15:34

        Oh ! Thierry, à ton tour de distiller quelques mots bien choisis ?... money

    12
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 14:30

    Déjà avoir la conscience de l'éveil possible est une porte ouverte et un cadeau.

    En ce moment  je me sens bloqué dans un endroit en attendant l'orage qui dégagera le ciel pour accueillir le beau temps.

    Beau Weekend Aloysia

    Bisous

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 15:36

        Océanique, je suis auprès de toit dans ton cachot... Les plus belles découvertes sont réservées à ceux qui ont su accepter ce qui aurait pu sembler insurmontable... Je pense à toi, vraiment.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :