• Enseignement

     

    Enseignement

     

     

    Le Maître est assis dans le parc
    Avec ses disciples

     

     Ils échangent une nourriture
    Que l’on ne voit pas

     

    Le Maître parle
    Mais on ne l’entend pas

     

    Les disciples écoutent
    Et dans leur cœur vibre une flamme

     

     Le Maître a seulement levé l’index
    Et le disciple s’est embrasé

     

    Le Maître est dans le parc
    Et la flamme brûle

     

    Gigantesque
    Unique

     

     

    Enseignement

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Mai à 11:21

    Le maître n'a pas besoin de parler, on le comprend à l'amour que l'on ressent. Amitiés.

    2
    Dimanche 21 Mai à 11:34

    Bonjour Aloysia,

    Pour entendre l'Amour point besoin de parole, un regard suffit , c'est aussi une émanation qui va d'un coeur à l'autre si celui-ci est ouvert et réceptif . Bon dimanche et bises

      • Dimanche 21 Mai à 11:36

        L'Amour se parle à Soi-même. Personne pour écouter.

    3
    Dimanche 21 Mai à 13:14

    Hélène Grimaud a écrit

    " La raison sépare et isole alors que l'intuition unifie et harmonise"

    Bon dimanche :)

      • Dimanche 21 Mai à 13:57

        Avec Hélène Grimaud, c'est plus que l'intuition... C'est la communion parfaite ! Merci Rose de citer cette personne merveilleuse et si puissante ! Oui, elle sait se maintenir dans la FLAMME.

    4
    Dimanche 21 Mai à 13:27

    Se laisser guider en suivant un maître

    Se laisser envahir par les pensées du chemin

    Se laisser parfumer par les fleurs de notre bouquet de vie

    Mon bouquet est fleurs des champs bien modestement

    Bon dimanche Aloysia

    Bisous

      • Dimanche 21 Mai à 13:59

        Mais tes bouquets, Océanique, sont des fleurs de lumière, et la lumière est Une - diffractée seulement pour nos yeux.

    5
    Dimanche 21 Mai à 15:17

    Nul besoin  de paroles... 

    Bisous Aloysia et bon dimanche après-midi

      • Dimanche 21 Mai à 16:39

        Le Silence est Lumière d'Or.

    6
    jamadrou
    Dimanche 21 Mai à 16:16

    Aloysia, Vivre,  respirer ne s'enseigne pas.

    Je me dis que ,peut-être,  l'essentiel dans l'enseignement du Maître c'est l'éveil.

      • Dimanche 21 Mai à 16:40

        En effet, respirer ne s'enseigne pas. Mais l'éveil n'est qu'une approche, l'essentiel est bien au-delà et ne s'enseigne pas, quoique le Maître soit indispensable.

    7
    Dimanche 21 Mai à 21:02
    durgalola

    cela me rappelle ce moment où après avoir vu le Seigneur, Moïse revient vers le peuple, son visage irradie. 

    L'amour de transmission en transmission illumine chaque être.

    Je t'embrasse. 

      • Dimanche 21 Mai à 21:24

        C'est vrai. Il se répand par contagion ou plutôt comme une traînée de poudre, du coeur du maître vers celui des disciples et c'est un seul et même feu.

    8
    Lundi 22 Mai à 08:51

    Un jour devant un millier de disciples, le Bouddha montre une branche fleurie. Son disciple Ma-ha-ca-Diep sourit. L'élève a tout compris. Ma-ha-ca-Diep est devenu le plus grand disciple de Bouddha, et est considéré par beaucoup comme le successeur du Grand Maître.

      • Lundi 22 Mai à 11:02

        Je connais cette histoire. Mais la mienne a un autre sens.

    9
    Lundi 22 Mai à 09:11
    Daniel

    Tout est vibration. Pas besoin de paroles( et peut être pas besoin de maître!)

      • Lundi 22 Mai à 11:03

        Pardon. Le Maître te fait disparaître. Sans Maître tu ne disparais pas. Tout est foutu.

        C'est comme la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf, en pire : car la grenouille est illusoire, mais ne crève même pas !!

    10
    gazou
    Lundi 22 Mai à 14:12

    J'avoue ne pas comprendre

    Tant se laissent aveugler par un gourou et se laissent manipuler

    Un vrai maître ne peut enseigner que l'amour

      • Lundi 22 Mai à 14:33

        L'explication est mystique. Si j'ai mis une image représentant Bouddha c'est que ce que j'appelle "le Maître" n'est pas la personne que l'on voit. C'est Celui dont je parlais dans l'article précédent (Celui qui est à l'origine de "Je Suis"). Cependant un Maître incarné ayant réalisé sa véritable nature est nécessaire pour rendre celle-ci perceptible à un disciple. Quand le disciple l'a perçue il est absorbé dans cette Réalité à son tour.

    11
    Robert
    Mardi 23 Mai à 09:10

    Je viens de lire et de relire ce très beau poème découvert huer soir avant d'aller me coucher. En  relisant ce texte , je suis émerveillé ... ... ...   ce poème illustre parfaitement toute  la soirée d'hier .,. ... ...  Merci Martine    Je t'embrassasse     en te souhaitant une agréable journée.                    

      • Mardi 23 Mai à 09:29

        Quelle belle soirée alors... Je devais être avec vous... money

    12
    Mercredi 24 Mai à 11:40

    Permets que je demeure un moment assis au bord de l'image à contempler le Maître et ses disciples.

    Amitiés

    Alain

      • Mercredi 24 Mai à 14:02

        Une fois la flamme allumée il n'y a plus que le Maître, mais l'Amour veut que nous les voyions encore tous, dans leur fragilité émouvante. Merci Alain.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :