• Désert


            Le temps est beau et chaud.

            Week-end du 15 août : tout "dort"... 

             C'est comme un grand vide soudain.

           Et curieusement, en examinant l'horoscope du jour j'ai été attirée par un  élément particulièrement éloquent sur ce point.

     

    Astrothème-carte du ciel actuelle
    (Source : astrothème)

     

             Cette carte des données célestes actuelles - qui concerne donc tout le monde - montre le soleil conjoint au nœud lunaire nord de transit1 .

        Celui-ci est généralement associé au but de l'existence lorsque l'on observe un horoscope de naissance. Mais ici,  de passage et souligné par sa proximité avec le soleil il peut évoquer une tendance générale, un but momentané de tous. 

            Pour le décrypter, on peut évoquer bien sûr sa position en signe (Lion, exaltation du Moi) et en maison (actuellement : maison 9,  idéaux et voyages). Mais le degré (24°13) qu'il occupe sur le cercle zodiacal est beaucoup plus évocateur, surtout si on va en chercher le sens, comme j'ai coutume de le faire, chez un initié comme Dane Rudhyar - dans le livre profondément inspiré intitulé "Symboles Sabians".
            

            En effet, voici ce qu'on peut y lire (je reproduis ici la disposition et la typographie spécifiques de la page) :

    PHASE 145 (LION 25°)


    UN GRAND CHAMEAU TRAVERSE UN IMMENSE DÉSERT SAUVAGE

    Se suffire à soi-même face à une aventure longue et épuisante.


    Le chameau représente ici un organisme vivant à même de se sustenter indépendamment de son environnement au départ d'un voyage éprouvant (la formulation originale ne mentionnait pas « un homme à dos de chameau »). L'organisme porte en lui ce dont il a absolument besoin pour survivre. Au niveau plus profond de la conscience humaine, il est aisé de voir l'importance qu'il y a à se suffire à soi-même et à pouvoir compter sur ses propres forces, lorsqu'on entre sur le Chemin occulte conduisant à une sphère plus dynamique et plus globale de l'existence.

    Séquence 29/Grade 5 : Le chameau porte sa réserve d'eau dans son organisme et, dit-on, le dromadaire peut retirer de sa bosse la nourriture dont il a besoin. Il est suggéré ici que, pour se détacher du « vieux monde », on devrait être totalement autonome sur le plan moral ; ayant absorbé la manne intellectuelle que cette vieille culture nous a donnée, nous sommes prêts à affronter le « désert », le néant, Sunya 2... avant d'atteindre le « nouveau monde ». Nous avons besoin d'une TOTALE INDÉPENDANCE vis à vis de notre environnement et d'une parfaite AUTONOMIE.

     

    Tarot Zen - La Solitude

     

          Ces propos ne concernent évidemment pas tout le monde, et c'est pourquoi astrothème choisit une autre source pour commenter ce degré (les symboles de Janduz, l'astrologue Jeanne Duzéa), où il est question de calme et de patience pour atteindre un bonheur matériel.

             Cependant pour ceux à qui ce texte parle - comme à moi-même - , sachez que le nœud nord séjourne quelque temps sur ce degré, où il est entré le 14 juillet  et dont il ne ressortira qu'au 11 septembre (avec un retour en arrière rapide le 18).


      1 Il s'agit d'un point de l'espace où l'orbite lunaire croise l'écliptique et qui dans la tradition est aussi appelé "Tête du dragon" - la "Queue" étant le point opposé ou nœud lunaire sud ; on le voit ici en haut du dessin représenté par une sorte d'arche avec un point au centre, à côté du soleil représenté par un cercle jaune avec un point en son centre également.

    2 Sunya = Vide - Voir ici à la fin de l'article, l'extrait du Sutra du cœur.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Août à 18:21

    J'ai été attirée par le titre ! Tu sais que tout ce qui touche au désert me touche ! Ce grand dsert sauvage serait-il la représentation de notre existence ?

    BisesAloysia

      • Lundi 14 Août à 21:04

        Non ! De certains passages seulement bien sûr ! smile

    2
    Lundi 14 Août à 22:09

    Oui qui n'a pas son passage à vide 

    Comme dans un désert ou le sable est si dense que l'on croit ne plus  pouvoir avancer 

     

    Et puis soudain je pense à cette phrase 

    Je ne me souviens plus qui l' a écrit ,pardon mais j'ai la mémoire qui flanche

    "La vie est une traversée et l'amour est le capitaine" 

    Je te souhaite un bon 15 août , c'est aussi la fête à ma sœur 

     

     

      • Mardi 15 Août à 08:33

        Il y a beaucoup de femmes à fêter aujourd'hui ! Belle journée, Rose.

    3
    gazou
    Mardi 15 Août à 20:21

    J'ai essayé de m'intéresser à l'astrologie et au tarot sans beaucoup de succès et je le regrette ...Bonne soirée Aloysia

      • Mardi 15 Août à 21:02

        Aucune importance. On n'essaie pas de s'intéresser ; les choses qui doivent nous guider viennent à nous simplement.

    4
    Mercredi 16 Août à 00:32

    Je ne crois guère aux horoscopes, mais j'ai souvent remarqué qu'ils nous donnent, à leur façon, des leçons de sagesse.

    Peut-être que simplement, comprendre qu'on n'est qu'un tout petit humain dans l'immensité stellaire, c'est le début de la sagesse.

      • Mercredi 16 Août à 09:35

        Ici il ne s'agit pas d'un horoscope ! Deux preuves s'il en fallait une seule :

        1) ce n'est pas individuel
        2)  astrothème n'utilisait pas la même grille de lecture.

        Non, là j'utilise le hasard pour rencontrer un message de sagesse, comme tu l'as bien remarqué.

        Tu as raison de ne pas "croire aux horoscopes" : rien n'est tracé ; mais comme je l'ai déjà évoqué on peut utiliser l'astrologie pour apprendre à se connaître.

    5
    Mercredi 16 Août à 21:07
    durgalola

    ce que je retiens, c'est que nous devons nous ouvrir à notre nouveau monde mais pas facile : à Bure, hier, les manifestants encore une fois signalent le danger de cette future zone d'enfouissement, en Amérique, Obama cite Nelson Mandela dans un twitt ; bises et merci pour toutes les connaissances mises à notre disposition. 

      • Mercredi 16 Août à 23:35

        Dane Rudhyar parle d'une traversée du désert intérieure ; celle qui consiste à se détourner de toutes ces questions mondiales qui attirent notre esprit et le maintiennent dans une perpétuelle croyance de séparation, dans l'idée constante que les choses sont extérieures à nous... Alors qu'il n'en est rien. Tout est en nous, et c'est sur nous que nous devons travailler, sans rien voir d'extérieur.

    6
    Jeudi 17 Août à 14:34

    Pas si facile de décrypter une carte de données célestes... 

    Bisous Aloysia

      • Jeudi 17 Août à 16:17

        Oui mais là ce qui nous intéresse c'est une forme "d'oracle" : c'est le commentaire d'un initié sur un degré céleste. Il suffit de savoir quelle planète ou quel point t'intéresse et tu lis le commentaire.
        Sinon lire une carte céleste demande une quantité incroyable de connaissances - mémorisées de surcroît afin de pouvoir les combiner et en faire une synthèse - avec en plus le risque de se tromper ! happy

    7
    Jeudi 17 Août à 20:33
    durgalola

    c'est certain, mais ne sommes nous pas reliés les uns aux autres ; donc l'intérieur et l'extérieur. Bises

      • Jeudi 17 Août à 23:09

        Nous sommes reliés en effet de l'intérieur ; et ces douleurs que tu évoques sont bien le désert dont il est question.

    8
    Vendredi 18 Août à 09:21

    Bonjour Aloysia

    Est-ce le déclin de notre civilisation qui nous fera traverser le désert

    On s'accroche on s'indigne et le cycle des planètes continue sont chemin.

    Continuons sur celui qui nous est donné en étant énergie d'amour même et surtout si parfois (souvent)  c'est violent.

    Belle journée

    Bisous

      • Vendredi 18 Août à 15:53

        Le monde est ce qu'il est, ce qu'il a toujours été... La Réalité est ailleurs !

    9
    Samedi 19 Août à 17:17

    Bonjour Aloysia,

    Ce texte me parle, oui, bien que je ne connaisse absolument rien en astrologie. Je crois, de manière intuitive, que nous sommes à une époque charnière de notre histoire. Je crois qu'il est temps pour l'humanité de faire un nouveau choix et de laisser en arrière les anciens schémas et systèmes de pensée pour pourvoir repartir sur des bases saines. Et pour ce  faire, je crois également que chaque individu composant cette humanité a un choix puis un travail à faire à  ce niveau.

    Merci à toi pour le partage de ce texte, même si, je l'avoue humblement, il est assez hermétique pour moi du point de vue des signes représentés. Mais il me conforte dans mon intuition, ce qui, évidemment, ne peut que me satisfaire :).

    Bon week-end !

    Sérénita

      • Samedi 19 Août à 18:09

        Les signes sont sans importance, Sérénita. Ils sont pour moi juste un prétexte pour découvrir ce texte. Quant au texte, il  parle d'un désert intérieur, il n'évoque le "vieux monde" que par rapport à notre conscience qui doit être totalement renouvelée et lavée des vieux concepts.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :