• Dérèglement

     
       Voici encore un poème extrait de "Labyrinthes et flammes" et publié dans le recueil ci-contre "Renaître". À cette époque j'étudiais l'inconscient.
     
     
     



    La musique que j’entends sort de moi
    La voix que j’ai cru émettre n’est pas mienne
    C’est une voix étrangère qui me surprend
    Le monde se déroule comme une écharpe de soie au soleil
    Parure étincelante que j’admire
    Mais si je promène mes regards
    Je n’échappe plus au labyrinthe interminable
    Un miroir me terrifie
    Car ce n’est pas moi-même qu’il réfléchit
    - Où suis-je donc
    Si mon image n’est pas moi-même ?
    Corps égaré
    Visage hagard
    Mouvement dysharmonieux
    Quelle étrangeté…
    J’étends mes membres comme des antennes
    A travers un univers aquatique
    Et je nage
    Attentive aux alentours
    Le vrombissement de mes oreilles me renseigne
    Sur le mouvement de rotation perpétuelle dans lequel je suis incluse

    Moi aussi je tourne !


    (écrit en 1977)

     
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Mai 2011 à 12:00
    "tourne les violons" dirait Goldman... :)) je savoure cette musique, merci tout plein un ilôt de sérénité au milieu du tumulte... auquel je retourne sous peu... à très vite bisous


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :