• Décembre

     

     

    Décembre



    Le vent grondeur s’est déchaîné
    En sifflements et ronflements
    Le grand sapin se tord au loin
    Dégingandé échevelé

    Le ciel dégouline de pluie
    Et l'extérieur est détrempé
    Comme on est bien dans sa maison
    A la lumière d'une lampe
    Et près d'un feu qui rit et danse

    Danse sapin dans le grand vent
    Et danse feu parmi les braises

    Dehors les feuilles sont fauchées
    Froissées fanées roulées sans but
    Aux sifflements du vent dément

    Et c'est décembre qui revient
    Le noir décembre aux yeux mouillés
    Que l'on habille de guirlandes
    Afin qu'il luise dans nos cœurs

     

     
     
     
    « Psychothérapies sauvagesFée »

  • Commentaires

    1
    fab
    Lundi 21 Janvier 2008 à 12:00
    humm! elles sont belles ces flammes mais franchement qu'est ce qu'on aspire au retour du printemps et des p'tites fleurs des champs, aux oiseaux!!!!big bisous


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :