• D'après Rimbaud

     
        Il y a un poème de Rimbaud que j'adore. Tiré de l'Album Zutique (écrit dans ses délires avec Paul Verlaine), il s'intitule "Jeune goinfre", et ce qui me plaît surtout, ce sont ces vers de deux syllabes dont il est formé, que Rimbaud réussit non seulement à faire rimer, mais même à assembler en un sonnet !

    Rimbaud vu par Verlaine

    Arthur Rimbaud, vu par Paul Verlaine,
    à l'époque même où est né ce poème
     
     

    Jeune Goinfre

    Casquette
    De moire,
    Quéquette
    D’ivoire,

    Toilette
    Très noire,
    Paul guette
    L’armoire,

    Projette
    Languette
    Sur poire,

    S’apprête,
    Baguette,
    Et foire.

    Arthur Rimbaud
    Album zutique

        C'est très vivant, c'est tordant... Seule chose étrange : toutes les rimes sont féminines. Est-ce voulu, est-ce un hasard de l'inspiration ? Je penche plutôt pour la seconde solution.

    Rimbaud par Fantin-Latour
    Arthur Rimbaud, par Fantin-Latour ("Un coin de table")


        Alors, puisque d'aucuns s'attellent aux exercices "à contrainte", je me suis amusée à pasticher Rimbaud ; en choisissant bien sûr des rimes "faciles", mais qui cette fois alternent.
        Et voici mon oeuvre... (ornée il est vrai d'un titre moins comique et plus allusif !)


    Écri-errances


    Hortense
    Écrit,
    Mûrit,
    Se tance.

    Immense
    Dépit :
    C’est pis
    Que rance.

    Un cri !
    L'esprit
    S'élance ;

    Tu ris,
    Relis,
    Et danses...


    L'écrivain.
     
     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Avril 2007 à 12:00
    un autre , M'Dame, un autre ;o))


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :