• Cocon

     

    Algerie-84.jpg

     


     

    Désert
    Ignorance infinie
    Surface plane et lisse aux envolées du vent

     

    Silence de la pensée
    Où rêvent quelques pierres
    Sous l’implacable ciel et l’insondable nuit

     

    Froid cosmique
    Immensités sans fin du mirage de l’être

     

    Comment ne pas penser
    Que la Terre est un nid
    Un cocon juste fait
    Pour nous petits humains
    Perdus

     

    Un cocon de lumière
    De chaleur de beauté
    Un prisme un miroir
    Le reflet de ce dont nous avons
    Tant besoin 

     

     

    Lac-Serre-Poncon-2006.jpg

     

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mars 2013 à 12:00
    Par rapport à ta réponse : mais non, martine, il est réussi ton poème ! Ton interprétation, je l'avais totalement comprise mais, et c'est toute la magie de la poésie justement, le lecteur, lui, peut de ton sentier s'orienter vers un autre, totalement différent ....tu comprends ? Et je l'aime, moi, cette poésie de "la différence" ! Je t'embrasse tout plein : sabine.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :