•  
                 Chers amis,
          Tout d'abord je vous demande de me pardonner mon manque d'assiduité sur vos blogs... Toujours beaucoup trop de choses à faire, mais je tâche d'y remédier dès que possible.

           Par ailleurs, cet article m'est venu à l'esprit alors que je cherchais, sur le net, une photographie de la "Pointe de Plouha", justement célèbre par sa hauteur : elle est le point culminant des falaises Bretonnes (lisez ici les lignes que lui consacre Wikipédia, dans la partie "Géographie", ou ici l'introduction à l'article "Plouha, le pays des hautes falaises").
         Or, contradiction inacceptable, AUCUNE des innombrables photos proposées de l'endroit ne représente la "Pointe de Plouha" proprement dite ! Ni l'article de Wikipédia - qui il est vrai concerne surtout la ville de Plouha - ni surtout les reportages photos concernant la région, qui se trompent et appellent "pointe de Plouha", tantôt la Pointe de Bégastel (ou Beg Hastel), qui lui est voisine, mais beaucoup plus petite et effilée (ici), tantôt la Pointe du Bec de Vir, qui marque l'extrémité de la plage du Palus au sud de Plouha (ici), ou encore toute une série de pointes  ou de grèves qui garnissent la côte du Goëlo mais n'ont rien à voir avec celle dont nous parlons (si vous cherchez par "images").
        La seule image convenable que j'aie pu rencontrer est cette vieille carte postale en vente su ebay, qui ne montre que le panorama visible du haut de la pointe.

         Il me faut donc impérativement corriger cette erreur - en espérant que ma photo s'affichera par Google au moins au milieu des autres...
         Et la voici, cette pointe de Plouha, point culminant des falaises Bretonnes (plus haute même que la Pointe du Raz !). Je l'ai doublée de sa jumelle en grand format, que vous pourrez admirer en double-cliquant sur l'image.
         

      La Pointe de Plouha, vue du sentier de corniche en arrivant de Bégastel.
    Derrière elle se trouve la plage du Palus, avec la Pointe du Bec de Vir, puis l'anse de Tréveneuc.

     

        Ne manquez pas la reproduction de cette photo faite à la peinture à l'huile par Zaza, ici.

     

     

    1 commentaire
  •   
     
        

        Qui, s'intéressant un tant soit peu à la Bretagne et à son folklore, ne connaît "Les Frères Morvan" (Ar Vreudeur Morvan en breton), ces stars du Kan ha diskan ? (technique de chant a capella où un "meneur" débute l'air que ses camarades reprennent).
        Trois à l'origine, ils ont commencé à chanter en 1958 : François (né en 1923), Yvon (né en 1934) et Henri (né en 1931). Et bien que François, trop âgé maintenant, ait cessé de participer depuis quelque temps, Yvon et Henri continuent d'animer les Fest-Noz, et vont fêter leurs 50 ans de scène (!) le 22 septembre prochain.
        A cette occasion aura lieu un concert dans leur commune natale, Saint-Nicodème (Côtes d'Armor) le samedi 20 septembre : voyez ici pour plus de détail, et pour une biographie plus détaillée.
        Je les ai photographiés lors du Fest-Noz de Saint-Samson, petite chapelle près de Plouha en Côtes d'Armor), le 27 juillet dernier.
     
     
     

    La chapelle Saint-Samson
    (Photo docarmor, cliquez pour atteindre le site)
      
        Sur la photo ci-dessous, on voit l'affiche de leur cinquantenaire : en cliquant dessus, vous en aurez l'agrandissement.


    Henri et Yvon Morvan 
     

        Ce qu'on s'est amusés, à ce Fest-Noz ! Voyez plutôt.


     
        Ça dansait à fond...


     
        Il y avait un petit manège super rigolo...
     

     
        ... Et de quoi exercer son adresse !

        Mais je ne vous parle pas de la nourriture : crêpes, saucisses bretonnes, riz au lait breton, cidre à gogo...

        Retrouvez nos joyeux Papys sur Youtube, lors d'un festival des "vieilles charrues" à Carhaix.
     
    Les rappeurs et les slameurs n'ont qu'à bien se tenir !

     

    1 commentaire
  •  
     
       Rien que pour vous faire enrager, je reste dans la macrophotographie (plus ou moins réussie tout de même, il faut le dire), avec ces vues prises sur la presqu'île de Crozon :

        - Quelques fleurs sur la lande (Michel me donnera peut-être leur nom - à part les bruyères - Mais au fait, ce sont aussi des fleurs d'ajoncs ??)
     



        - Et ici deux escargots amoureux. Mais j'avoue que je ne me suis pas baissée suffisamment ; j'ai pris cette vue un peu vite : si on la grossit elle est floue...


     
     
     

    1 commentaire
  •  
        Je me suis absentée quelque temps, pour retourner dans la région que je connais si bien, Bréhec en Côtes d'Armor.
        Voici les deux premières photos que je vous en propose... Il s'agit d'ajoncs en fleurs. Je n'avais jamais vu cela, et j'en ai profité pour tester la fonction macro de mon nouvel appareil photos.






       
        Alors, une précision : outre la beauté des paysages (les falaises de Plouha sont les plus hautes de Bretagne !), le temps ne correspond pas du tout à ce qu'en dit la météo (est-ce parce que la baie de Saint-Brieuc est abritée ?). Je me suis toujours promenée en pantacourt et bras nus, et baignée avec plaisir, même lorsque l'on prétendait le temps "frais". A cet égard je n'ai pas vu de différence avec ma région Centre, sauf que la qualité de l'air y est mille fois supérieure ! L'eau chauffe sur le sable, et dans le cas contraire elle est si limpide et vivifiante que l'on s'y habitue volontiers.
     
     
     

    1 commentaire
  •  
    Puisque vous semblez les aimer, voici de nouvelles vues de chapelles Bretonnes de la région de Paimpol.
     

    Kermaria an Iskuit


    Kermaria an Iskuit, chapelle de la Vierge-qui-guérit, haut-lieu touristique à cause de sa célèbre fresque de la "Danse des Morts" dont j'ai déjà parlé, et du même coup haut-lieu de concerts de musique de chambre en été.
    Vous pouvez trouver sur ce site une page complète qui lui est consacrée.

    Et voici maintenant Sainte-Barbe, une chapelle située entre Plouézec et Kérity.


    Bretagne-2005-158.JPG
     
     

    Puis une nouvelle vue de Sainte Colombe, sur la commune de Lanloup.

    Sainte Colombe-Lanloup


    ... avec une vue rapprochée de la tombe où reposent quelques reliques de Saint-Méloir.

    Tombe de St Méloir-Lanloup


    Et il y en a tant d'autres que je n'ai pas photographiées !
    Mais vous retrouverez Sainte-Eugénie ici, dans un de mes précédents articles.
     
     
     

    1 commentaire