• Bois moussus


       Voici un petit sonnet irrégulier, composé à la manière d'Arthur Rimbaud dans "Rêvé pour l'hiver" et inspiré d'une promenade en forêt faite hier1.

     

    Promenade-foret-3mars05.jpg

     

     

    Quelle étrange forêt pataugeant dans la mousse,
    Dédale pour lutin
    Qu’en mille coloris le soleil éclabousse,
    M’apparaît ce matin ?
     

    Des filaments soyeux sont pour chaque racine
    Un bottillon poilu,
    Et sur la souche brune un chapeau se dessine
    De lierre chevelu…
     

    On les croirait à peine émergés d’une mare,
    Ces branchages tordus. Quel est le plus bizarre,
    Saluant les beaux jours ?
     

    L’on voudrait être nain pour toucher leur fourrure,
    Et pour s’emmitoufler de leur verte parure
    Ainsi que d’un velours.

     

     

    Promenade-foret-3mars06.jpg

     

    1 NB : dans cette version revue en 2017 j'ai  rétabli des hexasyllabes dans la seconde strophe en correspondance avec ceux des autres strophes.

     

     

     

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Mars 2013 à 12:00
    Un trés beau poème ! Amitiés.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :