• Bénédictions

     

          À l'heure où j'envisageais de publier sur ce blog un article consacré à la bénédiction, je trouve ce merveilleux texte chez Marlalex, dont le beau site est fort méconnu : Bénédiction.

         Je vous invite donc à aller le découvrir avant de me lire.  En effet elle y livre des explications  lumineuses que je n'aurais pas été en mesure de vous donner.

     

    Action de Grâces-le blog de Marlalex

     

           En ce qui me concerne, je souhaitais être moins bavarde et vous faire entendre de la musique. Cependant celle-ci requiert quelques commentaires.

          Il s'agit du "Kaddish" de Maurice Ravel, ce compositeur français né à Ciboure en 1875 et mort à Paris en 1937, d'un père d'origine Suisse prénommé Joseph et d'une mère d'origine espagnole prénommée Maria ; petit homme frêle et particulièrement réservé il se présenta toujours comme agnostique, mais son perfectionnisme dans l'esthétique s'associa toujours à un amour foisonnant de la vie sous toutes ses formes, le faisant tantôt panthéiste (avec Daphnis et Chloé par exemple), tantôt mystique (dans ce Kaddish).

           C'est l'une des plus belles et des plus importantes prières de la liturgie juive, et Ravel eut à cœur d'en faire une adaptation fidèle à l'esprit hébraïque, qui puisse être chantée également dans la langue d'origine (l'araméen, voir ici la transcription utilisée). C'est ainsi qu'aujourd'hui on le trouve essentiellement, et qu'il fut magnifiquement interprété à Jérusalem en 2010 par le jeune ténor Azi Schwartz (voir ici ).

     

          Cependant, que comprendre à cela pour nous, béotiens ignorant des beautés de la langue parlée par Jésus en Palestine ?

         J'ai reçu en cadeau dans ma prime jeunesse un disque qui, comme tout ce que l'on découvre jeune, se grava indissolublement dans mon coeur : c'est celui qu'enregistra la soprano espagnole Victoria de los Angeles avec l'orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire sous la direction de Georges Prêtre - un merveilleux ciseleur de la musique de Ravel. Et en effet, si l'accompagnement de cette mélodie est tout en notes tenues, quoi de plus expressif que des violons pour en rendre la subtilité ? Si les accords centraux ne sont qu'arpégés, quel meilleur instrument que la harpe pour les déployer ? Cette interprétation, dans le texte français et accompagnée à l'orchestre restera toujours la plus chère à mon coeur.

        Comme notre Victoria n'est pas toujours parfaitement compréhensible, vous trouverez ci-dessous la version française du texte, dont la splendeur éblouit.

     

     

    Que ta gloire, ô Roi des Rois, soit exaltée !
    Ô Toi qui dois renouveler le monde
    Et ressusciter des trépassés...
    Ton règne, Adonaï, soit proclamé
    Par nous, fils d’Israël,
    Aujourd’hui, demain, à jamais.

    Disons tous : Amen !

    Qu’il soit aimé, qu’il soit chéri,
    Qu’il soit loué, glorifié,
    Ton Nom radieux !
    Qu’il soit béni, sanctifié,
    Qu’il soit adoré,
    Ton Nom qui plane sur les cieux !
    Sur nos louanges, sur nos hymnes,
    Sur toutes nos bénédictions.

    Que le ciel clément nous accorde
    La vie calme, la paix, le bonheur.

    Ah ! ...
    Disons tous : Amen !

     

         


  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Août 2016 à 11:06

    Bonjour Aloysia,

    Je m'associe aux deux derniers vers, la vie calme, la paix et le bonheur et c'est demandé d'une si belle voix qu'ils ne peuvent qu'être accordés (enfin nous l' espérons tous !)

    Bises et bonne journée, reste au frais en ce jour de canicule.

      • Mardi 16 Août 2016 à 16:15

        Sur 17 vers de pure louange, tu choisis les deux seuls qui posent une demande... Mais pourquoi demander ? Aujourd'hui, au frais tandis que tout est brûlant dehors, nous l'avons "la vie calme, la paix et le bonheur". Bises, Danaé, j'espère que tu es bien au frais toi aussi.

    2
    Mercredi 17 Août 2016 à 10:43

    Un très bon moment passé ici; J'ai suivi ton conseil. Amitiés.

      • Mercredi 17 Août 2016 à 14:55

        Bises, chère Ariaga. Prends bien soin de toi en cette période de chaleur, pénible à ceux qui ne peuvent profiter des joies de la baignade.

    3
    Jeudi 18 Août 2016 à 10:21

    Très belle voix... Très belle voie...

    "Que le ciel clément nous accorde
    La vie calme, la paix, le bonheur."

    Lumineuse journée Alyosa.    brigitte

      • Jeudi 18 Août 2016 à 13:43

        "Le ciel clément" c'est notre mental dégagé de toute préoccupation... A nous donc d'y veiller !

    4
    gazou
    Vendredi 19 Août 2016 à 17:16

    Une très belle voix  ! Merci !

      • Vendredi 19 Août 2016 à 18:20

        Merci à toi pour ta visite, Gazou. Belle fin de journée.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :