• Automne trop doux


    Weigelia-29nov.JPG

     

          Mon Weigelia ne sait plus où il en est : par-dessus ses feuilles fanées, il refait des rameaux verts...! 

       Mais la saison ne correspond-elle pas aussi à notre évolution personnelle ? En effet, ne cherchons-nous pas nous aussi à prolonger notre énergie par une vie plus saine et de l'exercice, de manière à pouvoir vivre un "second printemps" à l'heure de la retraite ? Ou encore beaucoup d'entre nous ne divorcent-ils pas une fois leurs enfants élevés afin de revivre une seconde jeunesse dans la seconde partie de leur vie ? Le soleil généreux de cette année a décuplé les opportunités de douceur et de joie pour chacun, puisque certains en ont profité pour vivre trois étés : le premier à Pâques, et le dernier à la Toussaint !

         Allons, cette année 2011 fut bien particulière avec son été pluvieux qui nous a fait la grâce de remplir nos citernes. Et une fois encore je dirai : jamais une année ne ressemble à une autre, jamais une saison ne ressemble à une autre, jamais un instant ne ressemble à un autre ; tout est toujours neuf, inédit, surprenant ! Laissons-nous étonner, et surtout, rappelons-nous toujours cette vérité : qu'apportera demain ??? Nul ne peut le dire, nul ne peut le prédire, rien n'a jamais été écrit d'avance, donc tous les possibles restent ouverts... Et pourquoi ne pas croire au meilleur, comme ce weigelia qui sort des feuilles neuves parce qu'après tout, c'est peut-être encore l'été ?

     

        Une petite musique gaie pour accompagner cette pensée, le "sextuor mystiqued'Heitor Villa-Lobos, musicien Brésilien du début du siècle (1887-1959) pour flûte, hautbois, saxophone, harpe, célesta (on continue... Comment faire "mystique" sans un "célesta" ?) et guitare (incontournable, pour un sud-américain...)  composé en 1917

     

     

    (Merci à Robert Bichet qui m'en a donné l'idée)

     

  • Commentaires

    1
    Cécile
    Samedi 3 Décembre 2011 à 12:00
    bien jolie musique en effet ! merci à Martine (et Robert) pour cette découverte ! poutous (pour chager des besos) Cécile


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :