• Au seuil du silence



      
    « Aspiration » pour violoncelle et piano
     de Martine Maillard (1997)
    (tous droits réservés)
    avec Sandrine Moreau, violoncelle et Martine Maillard au piano.
    Enregistrement privé qui présente quelques
      erreurs mais rend bien l'esprit de la partition.1



    Pleurs des roses
    Des plumes envolées
    Des pétales séchés
    Pépiements déchirants des oiseaux du couchant

    Nuit d’encre puits sans fond
    Racines agrippées à la terre calleuse
    O vie absente à soi-même
    Epuisée par la traite implacable

    Entends ce doux murmure
    Il est ma voix profonde
    Un détour un adieu un lumineux abîme
    Un lieu de solitude un infime
    Soupir

    Mon cœur a perdu ses couleurs
    Il ne sait plus qu’entendre
    Et dessiner sa vie
     
     

    1 À la différence de l'enregistrement public précédemment mis en ligne et qui manquait totalement d'expressivité.
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Novembre 2010 à 12:00
    bonsoir valentine, tu as bien fait de me guider jusqu'ici, quelle sensibilité dans ta compositon et ton poème est très beau bisous


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :