• Arbres tourmentés



    Forêt domaniale du Plomb (Cantal)
     
     

    Arbre serpent
    Gardien tentaculaire des secrets de la haute forêt
    Aux monstrueuses ramures comme un dragon figé
    Tu caches un magicien qui s'éveille le soir
    Et qui hante en grondant ces bois enténébrés
    Aux rigueurs de l'hiver tu tends tes doigts glacés
    Et tu souffles à la bise une âpre mélopée
    Les oiseaux prisonniers de ta rugueuse écorce
    Sont tes pauvres victimes
    Sorcier au chapeau noir
    Fuyons vite ces lieux
    Avant que le soleil ne les ait désertés
     



    (id.) J'ignore le nom de cet arbre aux multiples troncs hérissés de piquants    
     



  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Mai 2012 à 12:00
    c'est un drôle d'arbre .. bien noir et ton poème est bien à son image ... vite vite je me retirer pour ne pas me piquer - bises


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :