• Amour

     

        Me voici de retour, et en furetant sur le net retrouvé, voici que je suis tombée sur cette citation : 

     « Vous savez que vous êtes amoureux lorsque vous ne parvenez pas à vous endormir, parce que la réalité est enfin plus belle que vos rêves. »

    Dr Seuss

         La personne qui l'avait mentionnée (sur facebook, le fameux "fourre-tout") avait ajouté : "C'est clair, je ne suis pas amoureuse !


            Comme c'est triste...

     

     

    Amour

     

     
          N'avait-elle pas remarqué les mots "Rêve" et "Réalité" ? Préférait-elle le Rêve ?

       

        Mais tant qu'on ne L'a pas rencontré, l'Amour, on aime dormir... On aime le rêve qui berce et qui soulage de tous les maux. On aime parler pour ne rien dire et se vanter d'être celui qui sait.

     

            Quand l'Amour t'a saisi, tu ne peux t'endormir, car à peine fermes-tu les yeux que ton Cœur s'emballe et se met à battre la chamade ; car il Le voit, il L'entend, tout explose de Beauté et de Splendeur.


           Disparaissent les formes comme le château de sable de Carole.


           Monte comme la mer la chanson du Silence.

     
         Et tous les sons Le contiennent, même cette musique que je m'obstine à écouter, en souvenir - et qui fond tel le château absorbé par la vague...

     

     

    Raphaël-Intimacy, fin de la plage 5.

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 12:58

    Coucou Aloysia,

    On peut aussi rêver de l'amour perdu ou dépassé, c'est déjà bien de l'avoir vécu mais là le coeur ne s'emballe plus, il "soupire" !!!

    Bises et belle journée même sous la pluie que nous partageons équitablement !

    2
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 14:22

    Il soupire, oui... Mais bientôt, il le retrouvera magnifié, décuplé, dans l'au-delà !! Car "en-deçà" sont les limites et la mort, et "là-haut" est Tout ce qui a jamais été, et qui à jamais sera !  glasses

    3
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 17:34

    Je rejoins les propos de Danae "il soupire", mais le principal n'est-il pas de l'avoir connu ? Ce sont des moments tellement "spéciaux et merveilleux". Bisous 

    4
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 18:23

    Oui, Crépusculine, le principal est de l'avoir au moins une fois rencontré et reconnu... smile

    5
    Lundi 14 Septembre 2015 à 08:15

    A l'instant je viens de lire  que "l'amour est le seul rêve qui ne se rêve pas"

    Bon début de semaine  Aloysia !

    avec bise

    6
    Lundi 14 Septembre 2015 à 09:13

    Merci de ton passage, Fontaine, et bonne semaine à toi également !

    7
    Mardi 15 Septembre 2015 à 08:51

    Garder dans le fond du coeur dans un coin du jardin secret l'Amour qui a été qui est qui sera ... ou pas

    Belle journée Aloysia

    8
    Mardi 15 Septembre 2015 à 11:32

    On doit continuer à rêver car, le rêve sur un certain plan, fait partie de la totalité de ce qui est y compris l'amour, enfin je crois ...

    9
    Mardi 15 Septembre 2015 à 11:44

    Oui, Ariaga, le Rêve est une dimension exceptionnellement riche de la Réalité...

    10
    Mardi 15 Septembre 2015 à 17:29
    Daniel

    Je me demande toujours ce qu'est l'amour ! Il faut dire que le terrain n'était pas propice avec la mère que j'ai eue !

    11
    Mardi 15 Septembre 2015 à 18:42

    Zut... En effet, l'amour que l'on ressent semble émaner en droite ligne de celui éprouvé enfant pour le parent qui vous a élevé. Cependant personne n'échappe à cette influence et il y a sans doute quelqu'un d'autre qui a remédié à cette carence du côté de ta maman ? Je le pense vraiment, car tu ne me fais pas l'effet d'une personne froide ni inhibée.

    Bises, mon cher Daniel.

    12
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 09:21

    Un véritable amour, un amour infini,

    Celui qui vient de loin sans raison et sans rime,

    C'est l'horizon si bleu qu'un soleil illumine

    De tes bras grands ouverts au milieu de ma nuit...

     

    Des mots écrits il y a bien longtemps et qui me reviennent à la lecture de ton billet.

    Mes amitiés

    Alain

    13
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 10:22
    Merci Alain, pour ces mots qui sont magnifiques...
    14
    thierry
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 14:44

    un vieux texte pour un sentiment toujours vif pour le genre humain, après ...c'est une autre histoire!

     

    Amour au secours… j’ai les yeux embués il me faut une bouée

     

    D’aucuns qui charrient des idées reçues et des vannes éculées

    Disent à son propos que c’est « un transport en commun »

    Cette idée du voyage à deux nécessite au moins de développer

    Sinon la destination (souvent secrète, l’amour secrète des humeurs enivrantes) Du moins le choix du moyen de transport.

    Mais on n’oubliera pas que pour passer de port en port comme le marin il faut voguer sur une mer démontée et souvent associer la transe au port.

     

    D’autres qui sont amoureux d’opéra préfèrent entrevoir une filiation nomade

    Et c’est bien ce que le village global propose en guise de points de rencontre

    Et d’opportunités ; un nomadisme, une transe humaine contre une transhumance.

     

    Les voies du plaisir sont multiples mais les voies navigables égrènent l’amour du voyage au fil de l’eau avec le temps qui passe à regarder défiler de beaux paysages dans des pays sages.

    Alors que ce soit sur l’Amour ou l’Amou Daria

    On se dit que le Don de voguer sur la Volga sur le Dniepr, sur La Vistule ou sur l’Oder, c’est d’abord savoir mener sa barque au travers des tourments de la vie.

     

    L’amour est un état qui vous met dans tous vos états et ce passage du singulier au pluriel entre conditionnement et attirance, entre ivresse et extase, c’est le signe d’une folie divine.

    15
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 16:42

    Bonjour


    L'amour peut nous tenir éveillé mais des fois pas parce que c'est beau...


    Bisous

    16
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 22:09

    Bonjour Thierry, ta folie divine coule de source !

    Bonjour Wolfe : oui, parfois l'amour tient éveillé et c'est de la souffrance... Oui, il explose tout pareil dans le coeur...

    17
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 15:42

    bon retour ; comme toi, je rentre de vacances et la réalité de la fraîcheur et de la pluie a été un peu difficile au retour.

    Je me souviens de la rencontre (coup de foudre) avec mon mari. Sa mère n'a pas cru durant de longues années que c'était la première fois que l'on se voyait durant le mariage de son second fils tellement nous étions proches dès le premier jour. 

    Ensuite, l'amour est à vivre chaque jour ... chaque instant ... 

    l'amour est une terre avec ses torrents, ses tempêtes, ses printemps et ses automnes.  

    Bises 

    18
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 16:09

    Bonjour Durgalola, et bon retour à toi également donc ; oui, cette pluie est rafraîchissante et le bon point est que nous ne l'ayons pas eu à supporter durant nos vacances ! L'amour humain est une merveille à expérimenter, et comme tu le dis si bien, un travail de ciselage de chaque jour... 

    19
    Samedi 19 Septembre 2015 à 09:59

    Sur tout mes chemins j'ai beaucoup marché seule. Sur le premier au départ du Puy en Velay je me suis trouvée à six qui ne nous connaissions pas avant. Cette année là c'était au mois de mai mon mois de prédilection alors pour marcher. (Mi mai mi juin.)

    Belle journée Aloysia

    Bisous 

    20
    Samedi 19 Septembre 2015 à 16:38

    Merci de me confier ces précisions, Océanique. Si tu aimes marcher seule, alors ce doit être merveilleux ! Mais à six, ce n'est pas mal non plus, car on n'est pas trop nombreux - à condition de bien s'entendre ! Bises.

    21
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 11:37

    amour humain, amour divin ? oui cela tient en éveil,

     tout le monde veut le vivre,

    quelque que furent les débuts de vie,  -

    souvent Il est là et l'a été, et on ne voit pas.. comme il devrait être vu et senti ?

    bon dimanche

     

    22
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 15:56

    Comme tu dis, Witney. Bonne fin de dimanche. smile



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :