• À celle qui m'éclaire

     

     

    A celle qui m'éclaire

     
     
     

    L  a musique est entrée en moi comme une aurore
    U  ltime aspiration de lendemains noyés
    C  'est un reflet de lune aux traits émerveillés
    I  lluminant mes yeux qui te cherchent encore
    E  st-ce toi ou ton ombre Amour entre-aperçu
    N  'est-ce que ton regard qui me presse et m'espère
    N  é du feu de la nuit ton rayon me libère
    E  t puis voici ton Corps d'où mon Corps est issu
     
     
     

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Mars 2006 à 12:00
    Comme cette image est jolie et comme elle souligne la tendresse du poème !


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :