•  
         Mon frère se prénommant Jean-Christophe, lorsque j'ai voulu composer une acrostiche pour ses soixante ans je me suis aperçue que cela faisait un sonnet... Quatorze lettres !
      
     
    Septembre 1954Septembre 1954

     

    J e t’ai connu tout petit nourrisson
    E  panoui dans mes bras encor frêles ; 
    A  peine né ta voix de crécerelle
    N ous fit savoir ton penchant pour les sons.

     

    C omme aujourd’hui, délaissant ton ourson,
    H abilement tu charmes Pimprenelle,
    R ideau levé, jouant la ritournelle,

    I l est certain que nous t’applaudissons.

     

    S exagénaire à présent, petit frère !
    T u nous souris cependant, toujours gai,

    O ffrant à tous ta chaleur légendaire.

     

    P ortons un toast en ce jour distingué :
    H onneur à toi, merveilleux Jean-Christophe !

    E n un sonnet, voici notre apostrophe.

     

    Jean-Christophe Maillard jouant de la Musette de CourJean-Christophe Maillard jouant de la Musette de Cour
     

     "Tambourin", extrait du Divertissement de campagne de Joseph Bodin de Boismortier, pour musette de cour interprété par Jean-Christophe Maillard. 
     

    La musette baroque : description et histoire


    5 commentaires
  •  

    Ego cherche la Voie.
     Ego se met en quête. 
    Il faut détruire Ego.
    Ego cherche Ego.
    Ego pense à la destruction.

    Ego se bat tout seul.

    Ego tourne dans sa cage.
    Ego ne voit pas d’issue.
    Ego ne voit pas Ego.

    Ego s’agite.

     

    Mais il n’existe pas.

     

     


    votre commentaire

  • Suite de cet article

          Je reprends mon récit où nous en étions : la traversée de la rivière Moine, qui va nous mener vers la ravissante promenade du domaine de La Garenne Lemot. 

       En traversant le joli pont dont vous avez eu un aperçu à la fin du précédent article, je prends un cliché vers ma droite, puis vers ma gauche d'où l'on jouit d'une jolie vue sur la ville et aperçoit le monumental viaduc qui permet aux véhicules d'accéder vers le centre.  D'ailleurs cette perspective fait l'objet d'une photographie gravée sur marbre au sol. En me retournant, j'ai un nouvel aspect du château.

    La Moine pittoresque

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

     
      En poursuivant notre route nous rencontrons une magnifique villa à flanc de coteau surplombée de pins parasols et là, c'est vraiment l'Italie... Nous approchons du parc que François-Frédéric Lemot, sculpteur du début du XIXe siècle, a créé et aménagé dans le style vénitien, et qui a été racheté à sa famille en 1968  par le Conseil Général de Loire-Atlantique. 

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)


         Nous n'en visiterons hélas qu'une infime partie, nous contentant de nous promener sur le bord de la Sèvre. Mais en consultant le plan ci-dessous, emprunté au bel article de Wikipedia, vous aurez une idée de l'ensemble. 

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Nous entrons par la gauche et descendons vers le bas, jusqu'au point 8.

       Ce qui frappe en arrivant, c'est l'aspect forestier en même temps que vallonné, qui donne l'impression de paix et de liberté.

    Une excursion à Clisson (2e partie)


    Un étrange gardien nous accueille...

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    ... tandis que le chemin qui monte indique justement : "Accueil".

         Mais bientôt nous passons sous une pergola à l'italienne d'où nous apercevons à droite, par-delà la rivière, le Temple de l'Amitié. Sur la gauche le coteau est rocheux et sauvage, et en quittant ce passage, à l'abord de la Sèvre, un platane monumental attire les regards.

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)


        Mais bientôt sur notre gauche ce seront d'énormes rochers, dont le premier est couvert d'écritures gravées : un poème emprunté à ce qu'il paraît à la grotte des naïades d'Ermenonville (voir ici) et qui serait la traduction d'un poème anglais (?)

    Une excursion à Clisson (2e partie)


       Sur le côté part un joli chemin qui invite à l'aventure et conduit à la Grotte d'Héloïse que je n'ai pas photographiée : je commençais à prendre moins de clichés, l'après-midi avançant, mais vous avez encore de belles explications et images sur ce site.

    Une excursion à Clisson (2e partie)


        Sur notre droite de joyeux cris nous interpellent : des jeunes sont en pleins jeux nautiques sur la rivière ! Debout sur une planche... 

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)


       Nous les laissons passer et approchons du "Rocher Delille", bientôt suivi de la statue d'un sénateur romain montée sur un piédestal, puis d'un édicule à l'antique.

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

     
       Nous approchons de l'endroit d'où, sur la rive opposée, sont partis les jeunes que nous avions croisés : en effet des kayaks sont disposés pour la location, devant un bâtiment qui semble être un ancien moulin (le Moulin de Plessard ?). Devant, un monsieur pêche d'une manière bien étrange à mes yeux : son petit bateau pneumatique est un "demi-bateau" dont pendent ses jambes équipées de cuissardes.

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)


       Nous avons décidé de nous arrêter là, au pied d'un second majestueux platane. Derrière moi un banc de pierre attire mon attention. Près de lui s'échappe un petit chemin qui grimpe... Décidément, le coin me rappelle agréablement Fontainebleau ! La berge devient caillouteuse et laisse passer plusieurs filets d'eau : les "bains de Diane".

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)

    Une excursion à Clisson (2e partie)


       Et c'est en rentrant tranquillement que j'aperçois encore, perché sur son rocher, le "Tombeau à l'antique".

    Une excursion à Clisson (2e partie)

     

     

     

     

    6 commentaires
  •  


    David

     

    Harmonies
    Effluves légers


    doux frémissements
    de l’âme

     

     


    votre commentaire
  •  

    Martine-Maillard-Qui suis-je

     

    Votre attention s’il vous plaît.

    La passagers à destination du Vide sont priés de se présenter  au centre d’embarquement  cerveau droit, lobe pariétal.

    Embarquement immédiat.

      


    votre commentaire