•  

    Bouddha-au-jardin-29mars14.jpgMon jardin aujourd'hui

       Pour ceux qui se demanderaient ce qui m'occupe en ce moment loin des blogs, voici d'abord une image que je leur destine. Et puis j'ai deux activités dont je peux vous faire part :

    - Premièrement, j'ai un second blog sur lequel je viens d'écrire un article que je vous invite à visiter (et à commenter) auquel fait suite une vidéo que j'ai enregistrée sur youtube en "non répertorié", mais que ceux d'entre vous que cela intéresse peuvent suivre à cette adresse

    - Deuxièmement je suis en train de publier deux nouveaux recueils qui vont paraître d'ici deux semaines aux éditions Stellamaris ; en voici les couvertures (cliquez sur chaque image pour l'agrandir en pdf).

    Regards-couverture.jpg
    Aimer-a-l-infini-couverture.jpg

        Au départ, je pensais n'en faire qu'un seul ; et puis j'ai senti qu'il y avait trop de disparité de styles, Regards étant dans la lignée d' Instants Secrets et de mes poèmes les plus récents, Aimer à l'infini contenant des poèmes plus anciens que je n'avais pas encore eu l'occasion de publier. 

       Ainsi mes lecteurs auront le choix et chaque recueil sera moins cher que si j'avais préféré un "gros pavé" (comme Instants Secrets) ; mais ils contiennent tous  deux des dessins de moi en couleurs ! 

     

        À bientôt donc, et j'espère que vous les aimerez !

     

    1 commentaire

  • Carte-Civray2.jpg

     Du côté de Civray, nous fîmes une promenade délicieuse, car le temps était au beau fixe...
    (Agrandissez toutes mes images)

    Promenade-Civray-01.jpg


        À l'arrivée, je fus surprise par tous ces champs en jachère, qui donnaient une impression d'antique savane à l'européenne. À 20 kms d'Issoudun nous étions dans le Cher, et avions quitté la zone d'agriculture intensive qui entoure la cité berrichonne.    

    Promenade-Civray-02.jpg


        Sur la droite de la route, quelques ruines miroitaient au soleil.

    Promenade-Civray-03.jpg

     
       Mais sur la gauche, face à la ferme encore solide, le coq veillait sur ses poules.

    Promenade-Civray-04.jpg


       Me voici garée sur la place de l'église, d'où démarrait notre randonnée. Je n'ai pas photographié celle-ci, située dans mon dos, persuadée de l'avoir déjà  fait précédemment ; et puis elle était à contre-jour... Mais vous l'avez ici, et la verrez de loin au retour de promenade.

    Promenade-Civray-06.jpg

     
          Justement, le soleil était si vif, quoique encore bas, que je distinguais mal dans mon viseur et loupai mes premières photos. Nous étions donc assez loin du village lorsque nous rencontrâmes cette jolie demeure située en pleine nature.

    Promenade-Civray-05.jpg


         Du même endroit, voici le chemin sur lequel marchaient mes nombreux compagnons attirés par le temps superbe...

    Promenade-Civray-07.jpg


        Un peu plus bas, je me sentis remplie de compassion pour ces pauvres arbres étouffés par le lierre...

    Promenade-Civray-08.jpg


        Nous avions obliqué vers la droite quand des messieurs avertis me signalèrent une troupe de grues rassemblées à proximité d'un champ de maïs. Comme je n'avais emporté qu'un petit appareil compact (et qui a des taches sur l'objectif), le plan rapproché n'est pas très net ; mais à l’œil nu on ne les distinguait quasiment pas ! (Et dans le ciel, un oiseau sans doute en mouvement... alouette ou grue ?)

    Promenade-Civray-09.jpg


        On ne ressentait pratiquement aucun souffle de vent ; cependant les grandes éoliennes, nombreuses dans les parages, bougeaient légèrement au fil de notre avancée, ce qui me prouva que même si elles avaient l'air immobiles, en réalité elles tournaient.

    Promenade-Civray-10.jpg


        Mais alors là, je me demandai ce que l'agriculteur s'était amusé à faire dans ce champ avec son tracteur : il l'avait creusé d'ornières absolument spectaculaires ! Je pensais à de Grands Canyons pour lutins ! 

    Promenade-Civray-11.jpg


       Ici c'était encore plus net ; il restait même encore des flaques dans certains couloirs.

    Promenade-Civray-12.jpg

     
      Mais comme je traînais avec mes ornières, j'arrivai trop tard pour saisir ceux-ci : quatre chevreuils détalaient sur un pré vert... Et le temps de dégainer mon appareil, ils s'étaient éloignés au maximum et avaient obliqué sur un terrain de même couleur que leur pelage. Les voyez-vous ?

    Promenade-Civray-13.jpg

     
      J'ai eu de la chance : ils ont continué à courir devant moi, ce qui m'a laissé le temps de mieux mettre au point.

    Promenade-Civray-14.jpg


        Et avec le changement de luminosité, on les voit de mieux en mieux !

    Promenade-Civray-15.jpg

     
       Mais nous finîmes par rejoindre le village, toujours entouré de champs en jachère, et agrémenté de jolies demeures comme celle qui possède cette tourelle.

    Promenade-Civray-16.jpg


        C'est là que vous voyez l'église, de loin et bien orientée par rapport au soleil.

    Promenade-Civray-17.jpg

     
      À l'entrée du village de ce côté, une basse-cour avec des oies.

    Promenade-Civray-18.jpg


        Et puis d'anciennes ruelles qui renvoient des siècles en arrière... à peu de choses près : le fil tendu par exemple, semble être un fil à linge !

    Promenade-Civray-19.jpg


        Enfin une petite place d'autrefois : mais là, tout s'écroule, le lierre a envahi le toit et les antennes fleurissent. Dommage !

         Il n'importe : c'était une promenade délicieuse.

     

     

     

    1 commentaire

  •    Une jolie vue d'Issoudun prise depuis la route de Saint-Aubin - côté sud - par un clair matin de mars. À gauche, la Tour Blanche rénovée ; à droite, l'église Saint-Cyr  remise à neuf ; et au centre, le château d'eau tout pimpant dans sa nouvelle déco !!    

    Issoudun-vu-de-la-route-de-St-Aubin--mars14-.jpg

       (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

        Quand je pense qu'en arrivant ici en 1980 tout le monde m'avait dit que j'allais tomber dans un univers désuet ("c'est tous des croquants !" m'avait-on assuré... En effet ceux qui le disaient en venaient). En fait depuis ce temps-là, la ville n'a jamais cessé de s'aménager, de se moderniser, de s'ouvrir largement à la nouveauté, à la culture... ! Vraiment, on s'y plaît aujourd'hui.

     

    1 commentaire
  •  

    S'il suffisait de s'élever...

     

     

    Un battement d’aile
    Puis deux puis trois encore

     Et nous voici fondus
    Dans l’immensité bleue

      

    Écorce
    Tombée

     

     

       L'image ci-dessus est la reproduction d'une carte du Tarot "Dakini", un tarot d'inspiration tantrique créé par Penny Slinger et Nik Douglas (voir ici). Cette carte est la n°31 (sur 65, toutes invitant à la méditation sur un thème particulier de travail sur soi) : "Just passing through", ce qui signifie "aller au-delà".

     

    3 commentaires
  •  

       Avec le retour des beaux jours réapparaissent les marches organisées dans les villages.

        Dimanche ce fut un délice, mais hélas je ne peux inscrire dans ce blog la fraîcheur de l'air et la douceur des rayons du soleil... 

     

    Marche-Conde--9mars-01.JPG


        Aucun feuillage dans les bois et pourtant nous marchions bras nus.

     

    Marche-Conde--9mars-02.JPG


        J'ai voulu photographier une de ces zones éclaircies comme on en trouve beaucoup dans le secteur, car il s'agit de bois communaux où les habitants héritent de parcelles à exploiter pour leur chauffage.

     

    Coucher-de-soleil-10mars.jpg


        Ce soir, en sortant d'une réunion, j'ai eu la surprise de voir le soleil qui se couchait écarlate dans un ciel totalement dégagé... Malheureusement, je n'avais sur moi que mon téléphone portable.


     
     

    1 commentaire