•  
      En me rendant de nouveau à Beauval (voir ici) et en y photographiant et filmant, j'avais entre autres l'idée de me remettre à écrire des petits textes sur des animaux afin de produire si possible un recueil où insérer les deux déjà écrits et publiés dans Instants Secrets : Le Manchot de Humboldt et Le Rhinocéros Indien.

        C'est ainsi que je viens d'écrire un texte sur les pandas... Tiendra-t-il la route ? Mystère. Je n'en suis pas aussi contente que des deux premiers....

    Beauval-panda-roux
    Un Panda Roux  (Beauval, 26 janvier 2013)

     

    Les Pandas

    ___________________ 

     

     

    Panda roux
    Panda géant
    Panda des forêts
    Panda des montagnes


     Petit Panda mignon comme un renard des branches
    Et grand Panda balourd aux taches noires et blanches

     

    Le premier est fluet
    Oreilles et nez pointus
    Le gros est affamé
    Grignote à corps perdu

     

    Panda roux grand Panda
    Vous nous voyez passer
    Spectateurs empressés
    Avec vos yeux de chats

     

    Beauval-panda-geant.jpg
    Yuan Zi sur son perchoir (Beauval-26 janvier 2013)

     

    1 commentaire

  •    Depuis quelques jours je m'efforce de réaliser un montage de mes nombreux fichiers vidéo, et rien n'y fait. Le logiciel se braque et refuse de coopérer. Je vais donc vous les livrer tels quels, ou du moins quelques-uns d'entre eux.

        Comme je vous le laissais deviner dans le précédent article, ce samedi était une journée particulière : Beauval célébrait l'anniversaire de l'arrivée de nos amis pandas ! Une grande fête était organisée à partir de 16h dans le secteur chinois, au cours de laquelle de longues explications furent apportées au micro sur leurs noms, leur mode de vie et la manière dont ils avaient été acquis par le Parc (prêtés, rappelons-les, par le gouvernement chinois au gouvernement français) ; puis un film fut projeté, tandis qu'une délicieuse pièce montée était offerte aux intéressés (chacun de leur côté, voir la photographie ici sur le site avec des détails, que malheureusement, prise dans la foule, je n'ai pu voir)...


    Beauval-26janv13-YuanZi  

      Ici la commentatrice explique leurs noms, comme je l'ai rapporté précédemment. 


    Beauval-26janv13-YuanZi-suite

       Maintenant elle parle du climat qu'ils aiment.


    Beauval-26janv13-Huan Huan  

        C'est en quittant le parc pour le bâtiment couvert, que nous trouvons enfin Huan Huan, visiblement plus paresseuse et peu désireuse de se mêler à la foule.


    Beauval-26janv13- Yuan Zi reçoit une friandise

       Enfin Yuan Zi, qui aime beaucoup grimper aux arbres pour observer les gens attroupés devant lui, descend de son perchoir pour chercher la friandise que l'on va lui offrir. On entend toujours la commentatrice expliquer comment elle a obtenu qu'un couple de pandas lui soit confié. Voyez d'ailleurs sur le site combien leur installation est remarquée et considérée comme l'une des meilleures au monde !

    La-fete-copie-1.jpg

     
     Ensuite, ce fut la fête, avec des chandelles grésillantes et un goûter...

    Beauval-26janv13-gouter.jpg

     
     J'avais prévu d'ajouter à cet article un poème, mais je le garde pour une prochaine fois : l'article est bien assez chargé comme cela... 

        Par contre, vous vous demandez peut-être quand auront lieu les vrais anniversaires de naissance de nos amis ? En effet la présentatrice annonçait tout à l'heure qu'ils avaient en réalité quatre ans. Eh bien, si mes souvenirs sont exacts, le jeune homme serait le cadet - mais de peu ! Nés tous deux en 2008, Huan Huan serait du 10 août et Yuan Zi du 6 septembre. Notez-le sur vos calendriers !

     

     À suivre ici

     

    1 commentaire
  •  
      Quand je dis que ce samedi, j'étais en Chine, en voici un aperçu :

     

    Beauval-26janv13-Pagode.jpg


        J'étais, avec des centaines d'autres personnes, venue rendre visite à mademoiselle Huan Huan (prononcez "Rh" aspiré "Rhouann Rhouann", ce qui veut dire "Bienvenue !" deux fois) et à monsieur Yuan Zi (prononcez "Youan Tsè", ce qui veut dire "le fils de Yuan" ; "Yuan", le nom de la mère, voulant dire "Fille à la tête ronde"). 

    Beauval-26janv13-HuanHuan.jpg


       Huan Huan, séparée de son ami depuis quelque temps dans l'espoir que leur rencontre les émoustille au printemps prochain, se prélassait dans ses intérieurs...

    Beauval-26janv13-YuangZi-1.jpg


         Tandis que dehors, toujours sportif et gourmand, monsieur Yuan Zi se demandait bien ce que lui voulait cette foule abondante d'admirateurs.

    Beauval-26janv13-YuangZi-2.jpg


       Eh oui, que leur voulions-nous ? ...

       Je reprendrai ce propos ultérieurement ; et d'ailleurs de superbes photos, bien meilleures que les miennes en paraîtront certainement dans la presse.

     

    À suivre ici


    1 commentaire
  •  
      Pour faire suite à cet article, dans lequel vous trouverez le texte de cette superbe mélodie, voici la vidéo que je viens de confectionner sur cette oeuvre d'après un enregistrement CD de bonne qualité (à la différence de celui que je vous avais fait entendre avec le dewplayer).

        J'ai voulu utiliser mes photos, mais malheureusement elles sont bien mauvaises à côté de celles que l'on trouve sur le net : il y a donc un mélange qui je l'espère ne me coûtera pas d'ennuis. De même, j'ignore si les gens qui mettent de la musique sur youtube paient des droits pour cela ? En attendant, voici mon travail... J'espère qu'il vous plaira et permettra de mieux découvrir cette oeuvre dans l'orchestration de Joseph-Guy Ropartz, musicien breton élève de Franck.

     

     

     

     

     

    1 commentaire

  •     Hier j'ai pris la route pour Tours ! À dix heures du matin comme plus tard d'ailleurs, aucun chasse-neige, aucune saleuse n'étaient passés sur les départementales...  Pourtant la route d'Issoudun à Vatan est une bretelle officielle de l'autoroute A 20 ! Cependant en l'absence de toute circulation, la neige poudreuse permettait de rouler à peu près convenablement. (Voir l'itinéraire ici).

    Voyage-a-Tours-20janv-01.jpg


          Même à l'intérieur des bourgades, rien n'était dégagé : ici, le bourg de Vatan, en sortant direction Valençay.

    Voyage-a-Tours-20janv-02.jpg


        Sur la route de Valençay, je traverse Poulaines, dont l'église est pleine de caractère.

    Voyage-a-Tours-20janv-03.jpg


       Peu avant Valençay, la route serpente dans un petit vallon... Tout heureuse de mes pneus hiver, je vois que la situation rappelle nettement mon récent séjour dans les Vosges.

    Voyage-a-Tours-20janv-04.jpg


       Evidemment je ne prends aucune photo de ville, car je n'ai pas le temps de m'arrêter, et étant au volant, en ville, je fais attention aux quelques voitures qui circulent ou aux intersections. Alors que seule dans la nature, je peux utiliser l'appareil photo planté sur le volant et visant droit devant moi ! Cette fois c'est la zone la plus enneigée du voyage : la forêt de Valençay, direction Saint-Aignan.

    Voyage-a-Tours-20janv-05.jpg


       La hauteur de neige est visible aux traces de roues... Mais déjà nous arrivons à Villentrois. (Voir ici).

    Voyage-a-Tours-20janv-06.jpg


       Vite une maison attire mon regard sur le côté, mais le temps de prendre la photo, la voiture a déjà trop avancé... On dirait un totem à l'entrée ! La flèche représente un tipi.

    Voyage-a-Tours-20janv-07.jpg


        Je ne puis résister à l'envie de prendre cette charrette qui vante les "Vins et Fromages de Valençay".

    Voyage-a-Tours-20janv-08.jpg


        Enfin, voici Saint-Aignan : à ma droite, le Cher. Dès que je l'aurai traversé, je trouverai une nationale merveilleusement dégagée... Mais ce n'est pas le même département !! Lors de mon retour, même en utilisant la Nationale, je découvrirai avec dépit qu'en entrant dans l'Indre plus rien n'est nettoyé. 

    Voyage-a-Tours-20janv-18.jpg

     
      Me voici donc parvenue à Rochecorbon, commune limitrophe de Vouvray, juste avant Tours sur la rive droite de la Loire, et bâtie à l'aplomb du coteau, avec sa célèbre "lanterne des morts" tout en haut (c'est la tour que vous voyez).

    Voyage-a-Tours-20janv-11.jpg


       On y trouve bien évidemment des caves creusées dans la falaise, et des maisons qui s'appuient à la roche et s'évasent dans les profondeurs des cavernes.

    Voyage-a-Tours-20janv-09.jpg


        Je suis allée vers les bords de Loire et n'ai pu m'empêcher de photographier ce joli banc qui m'a rappelé Hélène***.

    Voyage-a-Tours-20janv-10.jpg


       La Loire s'étalait paresseusement, plus gonflée que jamais.

    Voyage-a-Tours-20janv-12.jpg


       Mais j'avais rendez-vous ensuite au sud de Tours, du côté de Veigné. Je retrouvai donc une petite route encore enneigée qui descendait le coteau de l'Indre (rivière).

    Voyage-a-Tours-20janv-13.jpg


        À  l'entrée de Veigné, l'Indre à son tour, bien grosse également....

    Voyage-a-Tours-20janv-14.jpg


        Mais voici le charmant hameau de La Martinière !

    Voyage-a-Tours-20janv-15.jpg


       Ici tout était si joli autrefois !... Ce puits donnait l'eau la plus pure qui soit. Mais la ville en a interdit l'utilisation pour obliger tout le monde à s'abonner à l'eau qu'elle distribue. Et puis tous les champs environnants ont été transformés en terrains à bâtir... C'est la proximité de Tours qui attire tout le monde.

    Voyage-a-Tours-20janv-16.jpg


        Par là, c'est encore la campagne...

    Voyage-a-Tours-20janv-17.jpg


        Mais hélas, au retour, la neige fond et devient si lourde et si collante que rouler dessus devient impossible (ici, en forêt de Loches). Je reviendrai donc par de grands axes, à m'énerver derrière des trains de voitures roulant au ralenti...

     

         Lire ici le poème que j'ai écrit sur la neige qui correspond le mieux à l'actualité du moment. Il y a aussi celui-là. Pour le moment je ne sais pas en écrire de nouveaux ! 

     

    1 commentaire