• Arbre d'automne 2

     

    L’automne étend ses rougeurs sur les feuilles ;
    Arbres princiers, vous brillez au soleil !
    L’astre incliné sur l’horizon vermeil
    S’étonne et rit de l’ombre qui l’accueille…

     

    Faisans

     

    Monsieur Faisan poursuit Dame faisane
    Jabot gonflé en parfait courtisan ;
    Il ne craint pas le sabot du passant
    Mais il l’appelle au bord du pré aux ânes…

     

    Arbre d'automne 1

     

    Riez, mes yeux avant que Toussaint passe !
    Bientôt viendront les brouillards et le vent.
    Bientôt la nuit s’étendra sur nos champs
    Et nous verrons tout dormir sous la glace…

     

     

    1 commentaire
  •    
          Vous connaissez la chanson ?
     

    Une araignée sur le plancher
    Se tricotait des bottes ; 


    Dans un flacon un limaçon
    Enfilait sa culotte ;

     
    J'ai vu dans le ciel
    Une mouche à miel
    Pincer sa guitare,

     
    Les rats tout confus
    Sonnaient l'angélus
    Au son d'la fanfare !

     

        Eh bien voilà ! C'est l'automne, et les araignées rentrent se mettre au chaud ! Mais chez moi elles se baladent sur mon imprimante. 

    Araignee-3.jpg

             ... Ou au plafond !

    Araignee-2.jpg

             Aurais-je des araignées dans le crâne ?
            Qu'à cela ne tienne ! On dit aussi :

     

    Araignée du soir,
    Espoir !
     

           Ce qui n'empêchera pas qu'au matin elle soit toujours là tapie, la petite ; et je ne lui en voudrai pas car elle a la bonne idée de rester tout en haut où elle est bien mieux évidemment que par terre, car elle est un peu velue...

    Araignee-6.jpg 

         Mais enfin bon, la plus mignonne c'est celle qui se balade sur mon imprimante, n'est-ce pas ? Vous avez vu, elle fait coucou !

    Araignee-5.jpg

      
            Mais oui, mais oui : c'est bientôt Halloween !

     

     

    1 commentaire
  •  

    Rose du 131010

     

     
    L e soleil aujourd’hui éblouit le jardin
    A ssoupi par l’automne ; une rose

     
    R esplendit au milieu et se pose,
    O ffrande silencieuse à l’or de ce matin.
    S aurai-je seulement comment elle a pu naître
    E tonnée à mes yeux ?

     
    C ryptogramme précieux
    R essurgi quand déjà se ferment nos fenêtres,
    O rne ici ma demeure et mon cœur,
    I rrigue mon sommeil et ma peur...
    T u croîs quand tout s’endort, irrésistible osmose.

     

     

    1 commentaire
  •  

    Le-Pont-du-Diable.jpgL'Hérault quitte ses gorges au niveau du Pont du Diable (au premier plan)

     

     
    Le torrent dévale
    Jaillissant entre les serres
    Du vieux pont de pierre 

     

    pontdudiable-decouverte34.jpg

     

    1 commentaire

  • Expo-Colombier-11.jpg


           Dimanche dernier à Issoudun, dans un vieux moulin réhabilité, on pouvait découvrir de curieux engins. L'auteur de l'exposition, un retraité, avait réussi à reconstituer des vieilles machines à faire du froid ! Voici son affiche : 

    Expo-Colombier-00.jpg 

         Saviez-vous qu'avant les frigos on savait créer du froid, contrairement à ce que chantait Léo Ferré dans une chanson des années soixante (la "Chanson mécanisée" - mais peut-être à l'époque de Voltaire n'avait-on pas encore trouvé ça ?) :  

    «   L'écrivain nommé Voltaire
         N'avait pas de frigidaire
         Ni même d'électricité
         Quand il voulait de la glace
         Il attendait qu'l'hiver passe
         Avec son cheval glacé »

           En voilà un, de "cheval glacé" : c'est un petit vélo (ici en miniature) de porteur de glace ! 

      Expo-Colombier-12.jpg 

         Eh bien oui, justement, avant que l'électricité n'apporte la touche finale aux moteurs destinés à créer  du froid, on en fabriquait tout de même, avec d'autres combustibles : une manivelle, une lampe à pétrole... Et les brevets fleurissaient :

     

    Expo Colombier 08(cliquez pour agrandir) 

          En effet, dans les hôpitaux, les restaurants, on avait besoin de glace ! Alors, voici à quoi ressemblaient les ustensiles grandeur nature :

     

    Expo-Colombier-01.jpg
    Ici Monsieur Guyard présente lui-même l'engin qu'il a reconstitué. Dans la carafe, de la glace qu'il vient de produire en agitant de l'eau.

     

    Expo-Colombier-02.jpg
    La voici de plus près, cette "machine frigorifique de ménage" dessinée sur l'affiche en haut de cet article.
     

    Expo-Colombier-07.jpg
    Et en voici le schéma explicatif
     

    Expo-Colombier-09.jpg
    Maintenant, voici celle qui était vendue dans les restaurants, d'après la seconde affiche.
     

    Expo-Colombier-04.jpg
    De plus en plus fort ! Celle-ci produisait de la glace en plus grande quantité par centrifugation. En voici le schéma de fonctionnement :
     

    Expo-Colombier-03.jpg


    C'est déjà très fort ! J'avoue n'avoir pas les connaissances requises en physique et chimie pour bien suivre l'affaire...

    Expo-Colombier-06.jpg

    La machine vue de dos.
    Et attention, maintenant on va la mettre en route ! 
     


        Désolée, c'est un peu long à charger et en plus wat nous ajoute sa publicité...

    Mais voilà qu'en fond sonore nous percevons des effluves de Chopin ! Eh oui, je vais donc être obligée de vous montrer le drôle d'appareil présenté simultanément par un autre bricoleur: le « maestrophone Palliard »...
     

    Expo-Colombier-15.jpg
    Ça lit les 78 tours ! Mais cette fois en le filmant j'ai eu le tort de tourner mon appareil alors vous allez vous tordre le cou (ou basculer votre écran d'ordi)
     

     

       En fait, ce n'est jamais qu'un bon vieux gramophone que l'exposant a monté différemment - alors qu'en principe tout le moteur est inclus dans une boîte....

    Maestrophone2.jpg

    En voici une image tirée du net, et voici le descriptif de l'appareil :
     

    Expo-Colombier-14.jpg 

    Mais le temps a passé et il fait beau dehors ! Sortons retrouver l'été !
     

    Expo-Colombier-13.jpg

     

    1 commentaire