•  

    Cerisier voisin 25-04-10

     

     

    Sur le cerisier voisin

    Une dispute éclate

    Entre moineaux

     

     

     

    1 commentaire
  •  

    Nuit d'avril 2

     

     

    Dans le soir embaumé

    La lune pensive écoute

    Le chant du rossignol

      

     

    Ecoutez-le ici en cliquant en-dessous de "chant" au milieu, à droite de la photo.

     

    1 commentaire
  •   
     
     

    (Mes excuses, pour une fois je vous impose la musique destinée à accompagner ce poème ; il s'agit d'un extrait des "Pïns de Rome" d'Ottorino Respighi, ici "les pins du Janicule", passage particulièrement contemplatif où l'on entend de vrais oiseaux, vers la fin à la 6e minute - mais ici le son est malheureusement faible).

      

    Lilas avril

     

    Le ciel clair ouvre ses yeux mi-clos
    Sur avril qui se pare de grappes
    Le lilas frémit à peine éclos
    Sous l'appel lointain d'un chien qui jappe

     
    Je sommeille au vent frais de midi

    La fauvette et le pinson gazouillent
    L'ombre est fraîche où le gazon verdit
    Et les fleurs doucement me chatouillent


     
    Parasol tu prends un air penché

    Je souris aux couleurs de lumière 
    Le bonheur c'est un jardin caché
    Où rêver sous des roses trémières

       

    Fin-avr10

     

     


    1 commentaire
  • (Toutes les images peuvent être agrandies)

     

    Un petit tour en forêt, ça dégourdit les pattes !

    Promenade en forêt 1

    Il y a de jolies fleurs...

    Anémones des bois
    Des bûches abandonnées...

    Promenade en forêt 2
    Moi je cours dans le sous-bois ! (vous me voyez ?)

    Promenade en forêt 3
    Et hop ! Je saute le talus...

    Promenade en forêt 4
    Pendant que mon copain flaire on ne sait quoi...

    Promenade en forêt 5
    Oh ! Là là ! Où est-il encore allé se fourrer ? Dans les fossés sans doute.
    Bien sûr il fait soif, mais moi je me contente des flaques.

    Promenade en forêt 6
    Les jeunes arbres ont mis leurs feuilles, mais la sève n'est pas encore suffisamment montée
    pour les grands vénérables.

    Promenade en forêt 7
    Un joli petit chemin...

    Promenade en forêt 8
    Plein de mystère mais sûrement aussi de gadoue très bientôt.

    Promenade en forêt 9
    Aussi nous rejoignons la campagne où le ruisseau pour une fois n'est pas à sec.

    Ruisseau
    Il s'appelle "le Cousseron".

    Colza
    Oh ! La lumière des colzas sur le bleu du ciel !

     

     

    1 commentaire

  •        Aujourd'hui, je vous citerai Baudelaire, dans ce magnifique sonnet dont les merveilles sont remarquablement mises en valeur par Léo Ferré (ci-dessous, en deezer), et qui malgré certaines répugnances de leur auteur pressent cependant l'univers fantastique de Jean Cocteau (5e et 14e vers).

     

    sphinx-et-pyramide-de-gizeh

     

     Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre,
    Et mon sein, où chacun s'est meurtri tour à tour,
    Est fait pour inspirer au poète un amour
    Éternel et muet ainsi que la matière.

    Je trône dans l'azur comme un sphinx incompris ;
    J'unis un cœur de neige à la blancheur des cygnes ;
    Je hais le mouvement qui déplace les lignes,
     Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.


    Les poètes, devant mes grandes attitudes,
    Que j'ai l'air d'emprunter aux plus fiers monuments,
    Consumeront leurs jours en d'austères études ;

    Car j'ai, pour fasciner ces dociles amants,
    De purs miroirs qui font toutes choses plus belles :
    Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles !

      

    Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, XVII.

     

     

      

    Cocteau et le sphinxJean Cocteau, image extraite du "Testament d'Orphée": Cocteau ajoute à ses personnages des yeux immenses, pour rappeler justement ceux des statues.

      

           Or nous n'en resterons pas à cette constatation ! J'ai remarqué de plus que ce poème est le XVIIe des Fleurs du Mal, ce qui lui associe un chiffre de haute vibration, celui de la lame du Tarot "L'Etoile" , qui évoque justement l'Idéal, mais aussi la Protection venue du ciel et même la chance (la "bonne" Etoile).

     

    L'etoile

     

    1 commentaire