•  

    En attendant la fin de la saison des pluies  

     

            Chers amis,
            Je suis parvenue à saturation d'activités, c'est pourquoi vous ne me voyez plus souvent sur les blogs... Et voici arrivée la semaine de mon déménagement !
        Alors, non seulement je vais être très prise, mais en plus ma ligne internet va être coupée. Ah là là, pourvu au moins que je la retrouve au bout du compte !  Mais on peut dire que cela va durer au moins une bonne semaine : déménagement-travaux jusqu'au mercredi 27, coupure de ligne du mercredi 27 au dimanche 1er juillet...
        Ainsi, ne vous inquiétez pas : je ne suis pas endormie, loin de là ! Je vous retrouve dès que possible.

    Je vous propose en attendant d'écouter un extrait
    des "Vingt Regards sur l'Enfant Jésus" d'Olivier Messiaen
    :
       "Je dors, mais mon cœur veille", trouvé sur youtube
    avec de jolies illustrations de Giancarlo  Baiocchi

    dans l'interprétation du pianiste Marco Lo Muscio
     
     

    1 commentaire
  •  
           Hier, j'étais en réunion au collège de Saint-Gaultier, un petit village situé sur les rives de la Creuse, au sud de l'Indre entre Argenton-sur-Creuse et Le Blanc.
        Par manque de chance, lorsque j'arrivai il pleuvait des hallebardes... ce qui ne m'aida pas à fureter ni à interroger les passants.
        J'avais repéré ma route sur internet et me dirigeai vers l'église pour m'engager dans la
    « rue de Creuse »
    . Mais en approchant du porche récemment ravalé, je m'écriai :
        - « J'ai dû me tromper, ce n'est pas ici le collège ! »


    Saint-Gaultier

    Voici en effet la place de l'église...

    Saint-Gaultier

     ... et voici la rue de Creuse ! Pas de collège en vue, mais une belle impasse, en outre très étroite et en pente descendante.


    Un petit tour dans l'église me ravit : elle était de style roman et avait conservé ses vieux bancs de bois.

    Saint-Gaultier


    Pourtant il me fallut bientôt me rendre à l'évidence : le Collège Jean Monnet était bien cette austère bâtisse  fraîchement remise à neuf !

    Saint-Gaultier

    Dont je découvris bientôt la cour et le jardin dignes d'un château de la Loire,

     


    la magnifique chapelle reconvertie en salle de spectacle,


    le CDI habilement réhabilité avec ses volets intérieurs et ses livres très anciens,

    Saint-Gaultier

     l'escalier de secours, en colimaçon dans la tourelle...

    Saint-Gaultier 
     

    ... et la vue imprenable depuis un atelier situé sous les combles :

    Saint-Gaultier

    la Salle d'Arts Plastiques.
     

    Heureux Saint-Gaultiens  !
     (Ou "Galtois" - sans "Saint" )
    *
     
        ... Mais au fait cela donne de chouettes assonances pour travailler l'articulation, ou encore pour poser une petite énigme - s'adressant à un photographe par exemple :

    « Tiens ! Retiens ce Saint-Gaultien serrant sa Saint-Gaultienne,
    Et régale-toi de ce Galtois sans toit
    Sans seing ni saint,
    L'insensé Gaulois Creusois ! »

     

    1 commentaire
  •  
        Les cerises sont actuellement en plein épanouissement... Voici donc, pour illustrer cette photo insolite, une belle chanson en souvenir.


    Le temps des cerises

    Cherchez le merle !... Ou le cueilleur de cerises peut-être ?
    Sur quoi est-il grimpé ?!



    Quand nous chanterons le temps des cerises
    Et gai rossignol et merle moqueur
    Seront tous en fête
    Les belles auront la folie en tête
    Et les amoureux du soleil au cœur
    Quand nous chanterons le temps des cerises
    Sifflera bien mieux le merle moqueur

    Mais il est bien court le temps des cerises
    Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant
    Des pendants d'oreilles
    Cerises d'amour aux robes pareilles
    Tombant sous la feuille en gouttes de sang
    Mais il est bien court le temps des cerises
    Pendants de corail qu'on cueille en rêvant

    Quand vous en serez au temps des cerises
    Si vous avez peur des chagrins d'amour
    Evitez les belles
    Moi qui ne crains pas les peines cruelles
    Je ne vivrai pas sans souffrir un jour
    Quand vous en serez au temps des cerises
    Vous aurez aussi des peines d'amour

    J'aimerai toujours le temps des cerises
    C'est de ce temps-là que je garde au cœur
    Une plaie ouverte
    Et Dame Fortune, en m'étant offerte
    Ne saura jamais calmer ma douleur
    J'aimerai toujours le temps des cerises
    Et le souvenir que je garde au cœur
     
    Paroles de Jean-Baptiste Clément, Musique d'Antoine Renard (1867)
     
     

    1 commentaire
  •  
     
    Je ne suis plus très présente en ce moment... C'est à cause des travaux !
      

    Travaux

    La nouvelle maison a d'abord été entièrement déshabillée :  
    on a enlevé la moquette, les carrés de lino, déposé les convecteurs pour les nettoyer.

     Travaux
    J'ai décollé les vilains papiers, mais je n'ai pas pu me photographier moi-même!  Là, c'est Jean-Fabrice qui rebouche tous les trous.

    Travaux

    On commence maintenant à la rhabiller : c'est un travail d'artiste. Lulu excelle dans les peintures de plafond.

     

    Travaux

    Jean-Fa déplace le convecteur sous la fenêtre...

    Morgane et Sylviane peignent :
     

    Travaux

     C'est mieux avec un joli blanc tout propre !



    Elle va être belle, Mona Lisa...!
    En plus je ne savais pas en la nommant ainsi, que je trouverais  à ses pieds  un rosier "Vinci".

     

    1 commentaire
  •  


    J'observe, moi. Et je vois.
    Je vois un éléphant dans la steppe déserte !

    Que vois-je ?

    (Au Zooparc de Beauval)

    C'est chouette de faire de l'éléphant...

    Que vois-je ?


    Je vois mon frère en Sancho Pança.

    Que vois-je ?


    ...Et en Drag queen qui se casse la figure !!
    (Pendant que moi je fais des bêtises...)


    Que vois-je ?


    De toutes façons, comme chacun sait qu'il s'appelle Merlin...
    C'est lui le Roi !!
     

    Que vois-je ?


    Mais ce n'est pas grave,
    Si vous ne voyez rien :
    Nous, on vous montre.

     

    Que vois-je ?


    C'est là !

    (© Photos Marie-Noëlle Rotinat
    Tous droits réservés)
     

    1 commentaire